Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Divers




Divers
Sahara marocain

La Tanzanie a souligné, samedi devant le débat général de la 72ème Assemblée générale de l’Onu, que la question du Sahara marocain relève exclusivement du ressort du Conseil de sécurité des Nations unies. Intervenant devant l’Assemblée générale de l’ONU, le ministre des Affaires étrangères de la Tanzanie, Augustine Mahiga, a déclaré, à ce sujet “qu’avec le retour du Maroc à l’Union africaine, les attentes sont grandes en Afrique pour que les négociations sur cette question, qui est sur l’agenda du Conseil de sécurité, reçoivent un élan renouvelé”.
Cette déclaration s’inscrit dans le sillage de la dernière résolution 2351 du Conseil de sécurité sur le Sahara marocain, du 29 avril 2017. Elle confirme que l’examen de la question est un processus qui relève exclusivement du Conseil de sécurité, du Secrétaire général de l’Onu, Antonio Guterres et de son Envoyé personnel, Horst Köhler.
Elle réaffirme, en outre, que la négociation est la seule voie possible pour la résolution du différend régional sur le Sahara marocain, enterrant définitivement les plans désuets auxquels les autres parties continuent de s’accrocher désespérément.

Colloque

Un colloque sous le thème ''Le Maroc en Afrique...défis et enjeux'' aura lieu le 6 octobre prochain à Meknès, à l’initiative de l’Instance nationale des Marocains du monde.
Initiée en partenariat avec la Commune urbaine de la ville de Meknès et l’Observatoire international de l’information et des droits de l’Homme, cette manifestation verra la participation d’une pléiade d’intellectuels, de journalistes, d’universitaires et d'experts de divers horizons.
Les participants à cette rencontre devront débattre de plusieurs axes dont ''Les médias marocains et leur rôle dans l’accompagnement de la stratégie du Maroc dans le continent'' et ''Les enjeux juridiques de l’immigrant à la lumière de la coopération maroco-africaine".
Ce colloque, organisé en collaboration avec la Fondation Al Karama, discutera également du ''Rôle du Maroc dans l’enracinement des jalons du rite malékite dans les divers coins de l’Afrique'' et des ''Répercussions du retour du Maroc à l’Union africaine''.

Mardi 26 Septembre 2017

Lu 348 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito












Mots Croisés