Libération


Facebook
Rss
Twitter






Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Divers Economie




Baisse de l'IPP en avril des industries
manufacturières hors raffinage de pétrole


L'indice des prix à la production du secteur des "Industries manufacturières hors raffinage de pétrole" a enregistré une baisse de 0,1% en avril 2017 par rapport à un mois plus tôt, selon le Haut-commissariat au plan (HCP).
Cette diminution s'explique par le recul des prix des "Industries alimentaires" de 0,1%, l'"Industrie d'habillement" de 0,5%, de la "Fabrication d'autres produits minéraux non métalliques" de 0,2% et de la "Fabrication d'équipements électriques" de 0,1%, relève le HCP dans sa note d'information relative à l'indice des prix à la production industrielle, énergétique et minière du mois d'avril dernier. Elle résulte également de la hausse enregistrée dans la "Fabrication de textiles" de 0,3%, ajoute le HCP.
Par ailleurs, les indices des prix à la production du secteur des "Industries extractives", de la "Production et distribution d’électricité" et de la "Production et distribution d’eau", ont connu une stagnation au cours du mois d'avril, fait ressortir la note.

Signature d'un d'accord de fusion entre la FENELEC
et la Fédération marocaine de l’électricité


Une cérémonie de signature d'un protocole d'accord visant la fusion entre la Fédération nationale de l'électricité, de l'électronique et des énergies renouvelables (FENELEC) et la Fédération marocaine de l’électricité (FEMADEL), a été organisée récemment à Casablanca. Ce protocole, dont la cérémonie de signature a été présidée par la présidente de la Confédération générale des entreprises du Maroc (CGEM), Miriem Bensalah Chaqroun, a été paraphé par les présidents respectifs de FENELEC et FEMADEL, Azelarab El Harti et Reda Sekkat, en présence de membres des Conseils d’administration des deux fédérations, indique la CGEM dans un communiqué. Et d'ajouter que sous l’égide de la Confédération, les deux parties sont parvenues, à travers leurs élus, à convenir de la mise en commun de leurs moyens, potentialités et énergies réciproques pour défendre leurs droits et engagements, relevant que l’entité réunissant les deux Fédérations gardera le nom de FENELEC.
La CGEM a joué son rôle de médiateur et de facilitateur pour que le secteur soit représenté par une seule instance légitime et reconnue. Un processus qui a démarré en juillet 2014.

Vendredi 2 Juin 2017

Lu 539 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.