Libération

Facebook
Rss
Twitter





Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Divers Economie




La BERD accorde un prêt de 15 M€ à Varroc Lighting Systems Maroc

La Banque européenne pour la reconstruction et le développement (BERD) vient d'accorder un prêt de 15 millions d'euros à la société "Varroc Lighting Systems Maroc", qui offrira des formations et des emplois aux jeunes.
Ce prêt, qui s'inscrit dans le cadre des efforts de la BERD visant à soutenir l'industrie automobile au Maroc, permettra à Varroc Engineering d'alimenter l'usine de Renault à Tanger et celle de Peugeot PSA à Kénitra, outre d’autres sociétés basées au Maroc, telles que Volkswagen et SEAT, souligne la BERD dans un communiqué, notant que le financement couvrira également la création d'un centre d'ingénierie et des laboratoires.
Par ailleurs, 100 emplois, dont des postes d'ingénieurs, seront créés entre 2020 et 2026 au Maroc, alors que plusieurs centaines de jeunes recevront une formation professionnelle pour développer les compétences requises, poursuit la même source, notant que cette action s'inscrit en conformité avec les efforts du Maroc visant à porter le taux d’intégration régionale à 60% d’ici 2020. Ce prêt est le deuxième de la BERD à l'entreprise. La Banque avait également accordé un montant de 16 millions d'euros en 2018 pour financer l'implantation de Varroc Lighting Systems au Maroc. Fondée en 1990, Varroc Engineering est un acteur majeur de l'industrie des systèmes d'éclairage automobile. Elle a réalisé un chiffre d'affaires de 1,8 milliard d'euros pour 2019, et possède des bureaux dans 17 pays et 41 centres de production de premier plan.

Sonasid prévoit un repli de son résultat net en 2019

Le résultat net consolidé de Sonasid au titre de l'exercice 2019 devrait reculer, a alerté la société nationale de sidérurgie. Cette diminution anticipée est liée essentiellement aux retraitements IFRS et ce, en dépit d'une croissance significative du résultat net social, fait savoir Sonasid dans un communiqué. En outre, la société indique que l'accélération du déploiement des leviers stratégiques qu'elle a engagés face à la dégradation de l'environnement international s'est traduite par des premiers résultats prometteurs en termes de performances opérationnelles au quatrième trimestre 2019, ajoutant que les ventes restent dans une dynamique positive, avec une croissance de 2,4% en 2019 (+8% pour le rond à béton) soutenue par l'optimisation des coûts.
Sonasid affiche, par ailleurs, une trésorerie solide, en nette amélioration par rapport à l'exercice précédent, relève la même source, soulignant que le resserrement des marges observé sur le marché international et la forte progression des importations, en particulier en provenance de Turquie, ont continué d'entretenir un effet prix défavorable au cours du second semestre 2019. Face aux enjeux actuels du marché, Sonasid poursuit la mise en oeuvre déterminée de ses priorités stratégiques pour renforcer sa compétitivité et envisage avec confiance le développement de ses activités.

Jeudi 27 Février 2020

Lu 139 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.