Libération



Facebook
Rss
Twitter






Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Divers Economie




Hausse du déficit commercial de 12,6% à fin septembre

Le déficit commercial s'est aggravé de 12,6%, à plus de 85,8 milliards de dirhams (MMDH) à fin septembre 2018, contre 76,2 MMDH durant la même période un an auparavant, révèle l'Office des changes.
Cette hausse est due à un accroissement des importations (+31,39 MMDH) plus important que celui des exportations (+21,81 MMDH), explique l'Office des changes dans une note sur ses indicateurs mensuels des échanges extérieurs de septembre 2018, indiquant que le taux de couverture s'est établi à 77,7% au lieu de 78,4% un an auparavant.
L'augmentation des importations est imputable notamment à la progression des achats de produits énergétiques (+19,6%), de produits bruts (19,1%), de biens d'équipement (10%) et de produits alimentaires (8,5%), ainsi que de produits finis de consommation (+6,8%), précise la même source. S'agissant des exportations, celles-ci enregistrent également une hausse de 7,9% à plus de 298,2 MMDH durant les neuf premiers mois de 2018, relève l'Office des changes, faisant remarquer que cette performance est attribuable à l'accroissement des exportations de tous les secteurs, essentiellement celui des phosphates et dérivés (+16,8%), de l'automobile (+14,7%), de l'aéronautique (+14%) et de l'agriculture et agroalimentaire (+6,3%).

L’aéroport Oujda-Angad affiche une hausse de son trafic aérien

Le nombre de passagers qui ont utilisé l'aéroport Oujda-Angad durant les neuf premiers mois de cette année a enregistré une progression de 6,93% par rapport à la même période de l'année 2017.
Selon des chiffres de l'Office national des aéroports (ONDA), les passagers ayant transité via cet aéroport à fin septembre 2018 sont au nombre de 540.298, contre 505.288 durant la même période une année auparavant.
L'aéroport d'Oujda-Angad a enregistré 3,21% du volume de trafic des différents aéroports du Royaume au cours des trois premiers trimestres de cette année, se plaçant ainsi à la 8ème place à l'échelon national et à la deuxième place sur le plan régional après l’aéroport Nador-Al Aroui.
Pour le seul mois de septembre dernier, le nombre de passagers enregistré au niveau de l’aéroport Oujda-Angad s'est chiffré à 72.603 voyageurs contre 67.990 durant le même mois de l’année écoulée, en hausse de 6,78%, soit 3,65% du trafic aérien national au cours de ce mois.
En 2017, 634.961 passagers ont utilisé cette plateforme aéroportuaire contre environ 553.159 lors de l'année 2016, en progression de 14,79%.
L'aéroport Oujda-Angad est lié à plusieurs aéroports européens, notamment de France (Paris, Marseille, Beauvais et Strasbourg), de Belgique (Bruxelles, Charleroi), d'Allemagne (Düsseldorf) et des Pays-Bas (Amsterdam).

Jeudi 8 Novembre 2018

Lu 335 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.