Libération



Facebook
Rss
Twitter






Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Divers Economie




Une mission commerciale québécoise au Maroc en décembre prochain

Export Québec organise du 1er au 5 décembre une mission multi-sectorielle au Maroc dans le but de renforcer les liens d’affaires et les partenariats entre le Maroc et le Québec.
Le programme de cette mission prévoit notamment des rencontres avec des membres du gouvernement et des acteurs économiques, indique un communiqué d’Export Québec.
Cette visite s’inscrit dans le cadre d’une mission commerciale au Maghreb prévue du 25 novembre au 5 décembre qui mènera la délégation québécoise également en Tunisie et en Algérie. Cette tournée représente une excellente occasion pour les entreprises québécoises de percer ces marchés ou d’y consolider leurs relations d’affaires, souligne le communiqué.
Le Maroc a adopté un plan économique axé sur le virage numérique, et la présente mission s’inscrit dans cette tendance. Les entreprises visées sont surtout des opérateurs privés à la recherche de technologies avancées provenant de l’étranger. Les applications du numérique sont multiples et touchent à de nombreux secteurs de l’économie nord-africaine, comme l’industrie minière (amélioration de l’exploration des mines), le secteur manufacturier (implantation d’usines 4.0) et l’urbanisation (essor des villes intelligentes), ajoute-on.
Cette mission est organisée en collaboration avec notamment le Bureau du Québec à Rabat, de Québec International, et d’Ecotech Québec.

Recul des levées brutes du Trésor à fin septembre

 Les levées brutes du Trésor se sont repliées de 16,6% pour se situer à 80,2 milliards de dirhams (MMDH) à fin septembre 2018, selon la Direction des études et des prévisions financières (DEPF), relevant du ministère de l’Economie et des Finances. Ces levées ont été réparties à hauteur de 15% pour les maturités courtes, 69,9% pour les maturités moyennes et 15,1% pour les maturités longues après respectivement 22,6%, 61,5% et 15,8% un an auparavant, précise la DEPF dans sa note de conjoncture du mois d’octobre 2018.
De son côté, le volume des soumissions a atteint 246,3 MMDH au terme des neuf premiers mois de 2018, en baisse de 33,9% par rapport à fin septembre 2017, relève la DEPF.
Le volume soumissionné des maturités courtes a reculé de 59,5% pour se situer à 53,3 MMDH soit 21,7% du volume des soumissions contre 35,3% l’année dernière, précise la même source, ajoutant que le volume soumissionné des maturités moyennes a reculé, quant à lui, de 16,3% à 154,8 MMDH, canalisant 62,8% du volume des soumissions après 49,7% un an auparavant.
De son côté, le volume soumissionné des maturités longues s’est replié de 31,7% pour atteindre 38,2 MMDH, représentant ainsi 15,5% des soumissions après 15% l’année précédente, selon la même source.

Jeudi 25 Octobre 2018

Lu 391 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.