Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Divers Economie




5,5 milliards d'œufs de consommation produits en 2017

La production d’œufs pour l’année 2017 a atteint 5,5 milliards d’œufs et a permis de réaliser un chiffre d’affaires estimé à 6,5 milliards de dirhams, a indiqué l’Association nationale des producteurs d’œufs de consommation (ANPO). Dans un communiqué publié à la veille de la célébration de la Journée mondiale de l’œuf, l’Association a précise que cette production satisfait à 100% la demande locale, avec 180 œufs consommés par chaque Marocain annuellement.
Le secteur de production des œufs de consommation au Maroc a connu un développement accru au cours des dernières années grâce à d’importants investissements estimés à 3,5 milliards de dirhams, ce qui a permis de créer 252 fermes d’élevage de volaille modernes respectant les normes de production internationales, a ajouté l'ANPO, observant que ces élevages sont régis par la loi 49-99 qui impose un contrôle garantissant un produit de qualité.
L’ANPO a fait, en outre, remarquer que le secteur a créé 21.500 emplois directs et près de 31.000 emplois indirects à travers les circuits de commercialisation et distribution.
Ces chiffres on été révélés par l’ANPO à la veille de la Journée mondiale de l’œuf, organisée le deuxième vendredi d’octobre de chaque année par l’Organisation internationale de l’œuf (IEC).

Présentation à Rabat de la publication "Partenariat à flux inversés: développement à travers la coopération Sud-Sud"

Le bureau régional de la Banque islamique de développement (BID) a présenté, récemment à Rabat, la publication intitulée "Partenariat à flux inversés: développement à travers la coopération Sud-Sud", axée sur la promotion de la coopération et la massification de l’intégration régionale entre les pays membres de l'institution financière.
Dévoilé à l’occasion de la Journée internationale de la coopération Sud-Sud, cet ouvrage de 144 pages décrit l'évolution du programme de coopération technique ainsi que les divers mécanismes et outils que la BID a développés dans le cadre de son écosystème.  La publication incorpore les contributions de 30 partenaires mettant en exergue leurs programmes de collaboration avec la BID, au même titre que leurs efforts favorisant la promotion et la massification de la coopération triangulaire Sud-Sud parmi les parties prenantes. Le directeur du bureau régional de la BID, Elwalid Abdelaal Hamour, a indiqué que la publication constituera un apport à l’ensemble des enseignements tirés de la coopération Sud-Sud et favorisera l'émergence de nouvelles idées pour aborder les contraintes au développement moyennant des partenariats solidaires et des arrangements mutuels, permettant de révéler pleinement le potentiel de cette coopération.
Pour sa part, le directeur général de l’Agence marocaine de la coopération internationale (AMCI), Mohamed Methqal, a noté que ce mécanisme a été mis à contribution au profit de l’AMCI pour générer et multiplier de nouveaux projets, tout en apportant de nouveaux modes de financement, notamment ceux appuyés à la fois par les pays bénéficiaires, par le financement de la BID ou par d’autres bailleurs.

Mardi 16 Octobre 2018

Lu 266 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif










Mots Croisés