Facebook
Rss
Twitter







Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Distribution de masques à Benslimane



Distribution de masques à Benslimane
La ville de Benslimane a vécu, ce week-end, au rythme d'une vaste campagne de sensibilisation sur les dangers du nouveau coronavirus et d'une opération de distribution de masques de protection, qui doit concerner prochainement le reste des communes de la province éponyme. Le gouverneur de Benslimane, Samir El Yazidi, a supervisé, samedi, le coup d’envoi de cette action, qui a vu la mutualisation des énergies et la conjugaison des efforts des autorités et de la société civile pour une meilleure information de la population sur l’impératif de demeurer vigilants face à la pandémie et de transformer les gestes barrières en réflexes quotidiens. Accompagné des hauts responsables locaux et des membres des associations impliquées dans cette action, Samir El Yazidi est allé à la rencontre des citoyens le long du boulevard Hassan II, principale artère de la ville, pour leur remettre des masques et échanger avec eux sur les défis que posent l’actuelle crise sanitaire pour tout le monde, tout en mettant l’accent sur la mobilisation générale pour gagner ce combat. Quelque 5.000 bavettes ont été distribuées à des habitants de Benslimane et 45.000 autres vont bénéficier aux résidents des communes voisines, dans une opération devant s’étaler sur plusieurs jours. La campagne est organisée en partenariat entre la province et le Forum de la jeunesse marocaine pour le troisième millénaire (El Mansouria), en coordination avec l’Association "Al-Kalb Al-Akhdar" pour l’environnement et le développement durable et la Fondation Oulad Chaouia à Benslimane.

Libé
Mardi 1 Septembre 2020

Lu 212 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.


Flux RSS