Facebook
Rss
Twitter







Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Deuxième édition du Salon national des céréales et légumineuses à Berrechid


Mercredi 30 Octobre 2019

La deuxième édition du Salon national des céréales et légumineuses aura lieu, du 31 octobre au 3 novembre prochain, dans la ville de Berrechid, sous le thème "La production des céréales et des légumineuses et le défi du climat et du marché".
Placé sous l'égide du ministère de l’Agriculture, de la Pèche maritime, du Développement rural et des Eaux et Forêts, le Salon a pour objectif principal de créer une dynamique économique dans la région, de contribuer à l’autosuffisance et à la sécurité alimentaire du pays et la réalisation des objectifs du Plan Maroc vert.
Ce salon, une plateforme d’échange et de présentation du savoir-faire des opérateurs institutionnels et professionnels, sera l’occasion d’encourager les meilleurs producteurs de promouvoir les métiers et activités autour des deux filières et de contribuer au rayonnement des produits du terroir, indique un communiqué de la Direction régionale de l’agriculture de Casablanca-Settat.
Erigé sur une superficie de 15.000 m², il accueillera plus de 200 stands répartis sur 4 pôles : pôle des sociétés agricoles et valorisation, pôle institutionnel, pôle des produits du terroir et pôle machinisme en plus d’un espace pour les conférences, rapporte la MAP.
Le salon est organisé par l’Association du Salon international des céréales et légumineuses, la Direction régionale de l’agriculture, le Conseil provincial et le Conseil municipal de Berrechid.
L’événement, qui bénéficie de l’appui de la province de Berrechid et de ses différentes communes, se tient en partenariat avec la Chambre régionale de l’agriculture et le Conseil de la région de Casablanca-Settat
Il convient de signaler que cette région, qui s’étend sur une superficie de 2.039.402 hectares, avec une superficie agricole utile de 1.263.042 hectares dont (146.436 hectares irrigués), est le premier producteur de céréales avec 24% de la production nationale et le deuxième producteur de légumineuses avec 27% de la production nationale.
Quant à la valorisation, Casablanca–Settat occupe la première place en terme d’implantation des unités de valorisation du fait qu’elle abrite plus de 91 unités d’une capacité de 169 millions de quintaux dont 51 minoteries avec une capacité de 39 millions qx/an et 40 unités de stockage, de transformation et d’emballage des céréales et légumineuses. En plus d’un large réseau de multiplicateurs de semences leaders autour de sociétés semencières et autour de projets d’agrégation, et l’existence d’un Centre régional de la recherche agronomique à Settat, spécialisé en développement de nouvelles variétés de semences.


Lu 480 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.
br

Dossiers du weekend | Actualité | Spécial élections | Les cancres de la campagne | Libé + Eté | Spécial Eté | Rétrospective 2010 | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif | RETROSPECTIVE 2020 | RETROSPECTIVE ECO 2020 | RETROSPECTIVE USFP 2020 | RETROSPECTIVE SPORT 2020 | RETROSPECTIVE CULTURE 2020 | RETROSPECTIVE SOCIETE 2020 | RETROSPECTIVE MONDE 2020





Flux RSS