Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Deux femmes tuées par des bombardements russes dans le sud de l'Ukraine


Libé
Jeudi 21 Décembre 2023

Des bombardements russes ont causé la mort de deux femmes et blessé un homme jeudi matin à Nikopol, ville du sud de l'Ukraine, ont annoncé les autorités régionales, après une nouvelle série d'attaques aériennes contre plusieurs régions.

"L'armée russe a bombardé Nikopol dans la matinée à l'aide d'artillerie lourde", a indiqué sur Telegram le gouverneur de la région de Dnipropetrovsk, Serguiï Lyssak.
Les frappes ont tué deux femmes, âgées de 60 et 46 ans, et blessé un homme de 86 ans, a-t-il ajouté, précisant que sept bâtiments avaient été endommagés.

Son message était accompagné de photos montrant notamment une maison aux murs éventrés.
Plus tôt, l'Ukraine avait annoncé avoir essuyé une nouvelle attaque nocturne de la Russie avec 35 drones Shahed de fabrication iranienne, dont 34 ont été abattus.

Les attaques se sont déroulées "par vagues" dans le courant de la nuit et provenaient de Crimée occupée, de la rive orientale de la mer d'Azov, ainsi que de Koursk, ville russe proche de la frontière nord de l'Ukraine, a déclaré l'armée de l'air ukrainienne sur Telegram.

Le chef de l'administration militaire de la région de Kiev, Rouslan Kravtchenko, a fait état d'un incendie, rapidement éteint, provoqué dans un entrepôt par une attaque de drone.
Le service d'Etat pour les situations d'urgence a publié une vidéo du site touché dans la région de Kiev sur laquelle on peut voir des débris calcinés et des secouristes s'affairant sur place.

La Russie lance quasiment toutes les nuits des attaques de drones et de missiles contre l'Ukraine.
Kiev accuse le Kremlin de chercher à terroriser la population civile et à détruire ses infrastructures énergétiques pour, comme l'hiver dernier, plonger la population dans le noir et le froid.

Le pays a depuis renforcé ses systèmes de défense aérienne avec des armes occidentales qui permettent de détruire la majorité des drones explosifs ou missiles envoyés par la Russie.

A la même époque, l'hiver dernier, des millions de personnes avaient déjà été privées de courant en pleine vague de froid, ce que l'Ukraine veut à tout prix éviter cette année.


Lu 448 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Dans la même rubrique :
< >

Actualité | Dossiers du weekend | Spécial élections | Les cancres de la campagne | Libé + Eté | Spécial Eté | Rétrospective 2010 | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | USFP | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif | RETROSPECTIVE 2020 | RETROSPECTIVE ECO 2020 | RETROSPECTIVE USFP 2020 | RETROSPECTIVE SPORT 2020 | RETROSPECTIVE CULTURE 2020 | RETROSPECTIVE SOCIETE 2020 | RETROSPECTIVE MONDE 2020 | Videos USFP | Economie_Zoom | Economie_Automobile | TVLibe










L M M J V S D
          1 2
3 4 5 6 7 8 9
10 11 12 13 14 15 16
17 18 19 20 21 22 23
24 25 26 27 28 29 30





Flux RSS
p