Libération

Facebook
Rss
Twitter





Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Des écrivains, des hommes de lettre et des artistes marocains appellent à se conformer aux mesures préventives




Des écrivains, des hommes de lettre et des artistes marocains appellent à se conformer aux mesures préventives
Des écrivains, des hommes de lettre et des artistes marocains ont lancé un appel incitant les citoyens à se conformer aux différentes mesures préventives, prises par les autorités publiques afin d'endiguer la propagation de la pandémie covid-19.
Les signataires de cet appel, parvenu mercredi à la MAP, ont salué ces mesures, exhortant l’ensemble du peuple marocain à se conformer aux instructions de l’Etat, essentiellement en restant chez soi, seule solution disponible pour éviter une catastrophe sanitaire. A cette occasion, ils ont également annoncé leur contribution au Fonds spécial dédié à la gestion de la pandémie du nouveau coronavirus (Covid-19), appelant l’ensemble des écrivains et des artistes marocains à contribuer à cette initiative nationale.
Les participants à cet appel ont également fait part de leur estime et de leur solidarité avec le  corps médical et les hommes et femmes de la santé publique ainsi que l’ensemble des personnes qui veillent à la mise en oeuvre des mesures préventives luttant contre le nouveau coronavirus.
"Cette situation nous incite à faire appel à notre sens patriotique, qui ne nous a jamais manqué soit pour l’indépendance, pour la défense de l'intégrité territoriale ou pour la lutte en faveur du renforcement de la démocratie, la liberté et de la justice", ont-ils relevé, notant que ce patriotisme exige que le peuple marocain reste uni et solidaire tout en faisant de la lutte contre cette pandémie une responsabilité collective et individuelle et une priorité pour toute la nation afin de protéger la vie et la santé de tout un chacun.
Les signataires ont, en outre, insisté sur la nécessité de soutenir toutes les catégories de la société marocaine, notamment celles souffrant de pauvreté, de précarité et du chômage.
Ils ont également mis en avant l’importance d’une solidarité internationale efficace afin de contrecarrer la propagation de cette pandémie, assurant que la science est capable de trouver des solutions sanitaires, économiques et sociales en vue de dépasser cette crise. Les contributeurs à cet appel ont exprimé leur souhait de voir le monde adopter une nouvelle vision, qui respecte la planète et rend justice à l'être humain en lui offrant les conditions d’une vie digne.

Bouillon de culture

Rokia Traoré

La justice française a ordonné mercredi la libération sous contrôle judiciaire de la chanteuse franco-malienne Rokia Traoré, écrouée en France en vertu d'un mandat d'arrêt européen lié à un litige sur la garde de sa fille, dans l'attente de sa remise à la Belgique. La Cour d'appel de Paris a approuvé la remise de Mme Traoré à la justice belge.
Mais elle a décidé de la placer d'ici là sous contrôle judiciaire, conformément aux réquisitions de l'avocat général. "Compte tenu de la situation, nous ne pouvons pas organiser la remise de Mme Traoré aux autorités belges", a expliqué ce dernier lors de l'audience, faisant allusion à l'épidémie de Covid-19. "Nous irons évidemment en cassation et jusqu'à la Cour européenne des droits de l'Homme s'il le faut" pour contester cette remise, a réagi auprès de l'AFP son avocat, Me Kenneth Feliho. "Le combat auprès de la justice belge va continuer", a-t-il ajouté. La célèbre chanteuse a été arrêtée le 10 mars à l'aéroport parisien de Roissy à sa descente d'un avion en provenance de Bamako, et incarcérée. Elle était visée par un mandat d'arrêt européen émis par un juge d'instruction de Bruxelles, pour "enlèvement, séquestration et prise d'otage", qui découle du non respect d'un jugement rendu fin juin 2019 exigeant de Mme Traoré la remise de sa fille de 5 ans à son père belge, dont Rokia Traoré est séparée.

Vendredi 27 Mars 2020

Lu 395 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.