Libération

Facebook
Rss
Twitter






Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Des écrits inédits de Bob Dylan vendus près d' un demi-million de dollars





L' admiration suscitée par Bob Dylan est toujours intacte. Une collection de souvenirs du chanteur comprenant des lettres, des paroles de chanson non publiées ou encore les paroles manuscrites de  «Blowin' in the Wind» se sont envolées pour 495 000 dollars lors d'une vente aux enchères organisée par RR Auction Company, révèle CNN.

Ces objets d'une grande valeur symbolique appartenaient à Tony Glover, musicien de blues et grand ami de Bob Dylan décédé en mai 2019.

L'une des pièces maîtresses de cette collection est une lettre dactylographiée et signée, envoyée depuis New York, dans laquelle Bob Dylan raconte sa première rencontre avec les Beatles en 1964 et décrit John Lennon et Ringo Starr comme des musiciens « groovy ». « Le rythme soutenu de la lettre et le style lyrique fluide semblent refléter la manière avec laquelle il abordait le processus d'écriture des chansons, de manière agressive avec l'écrasement des touches de la machine à écrire presque audible lorsqu'on lit la page, vendue pour 36 187 dollars », a décrit RR Auction Company dans un communiqué relayé par CNN.

Mais ce sont les paroles manuscrites de « Blowin'in the wind » qui ont connu le plus grand succès puisque cette pièce a été vendue pour la modique somme de 108 253,75 dollars. Autre inédit mis aux enchères : les paroles d'une chanson écrite lors d'un road trip en 1962 avec Tony Glover et le chanteur et musicien de blues John Hammond Jr. Vendue 38 781 dollars, cette pièce évoque notamment les expériences de Bob Dylan avec une autre légende du genre, Big Joe Williams.

Cette vente a aussi révélé quelques secrets. Ainsi, la retranscription d'une interview croisée de 1971 entre Bob Dylan et Tony Glover prouve que la chanson Lay Lady Lay n'avait pas été écrite pour le film Midnight Cowboy (1969), comme beaucoup le pensent depuis des décennies, mais bien pour la chanteuse et actrice multirécompensée Barbra Streisand. Cette interview, destinée initialement au magazine Esquire, n'avait finalement jamais été publiée. L'intéressée a, elle, déclaré à NBC qu'elle ignorait totalement que cette chanson culte lui était vouée. Dans son communiqué, RR Auction Compagny a souligné le lien fort qui unissait Bob Dylan à Tony Glover. « Il était l'un des rares amis avec qui Dylan est resté en contact après s'être installé à New York », estime la maison de vente aux enchères, qui explique même que le chanteur n'hésitait pas à le qualifier de « meilleur ami ».

Libé
Vendredi 27 Novembre 2020

Lu 244 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 25 Décembre 2020 - 19:55 Le dur régime de Victoria Beckham

Vendredi 25 Décembre 2020 - 16:00 George Clooney ne sera pas James Bond