“Dernier Round” de Mohamed Fekrane prend part au 2ème Festival du film arabe d'Al-Qods


Libé
Dimanche 8 Mai 2022


"Dernier Round" du réalisateur Mohamed Fekrane prendra part à la 2ème édition du Festival du film arabe d'Al-Qods, qui se tiendra du 14 au 17 mai, aux côtés d'autres œuvres cinématographiques, annonce la direction du Festival.


Le film marocain, qui mêle drame et suspense pour traiter de la problématique de l'immigration clandestine, participera à la compétition des longs métrages, avec cinq autres opus, à savoir "Ghadwa", "Qadha" de Tunisie, "Abu Saddam" d'Egypte, "Europa" d'Irak et "Oltilak Khalas" du Liban.


La directrice du Festival, Nivine Shaheen, a indiqué que la deuxième édition de cet événement sera organisée malgré les obstacles auxquels peut se heurter toute initiative culturelle dans la ville d'Al Qods.
 Elle a mis en avant, dans un communiqué, l'impérieuse nécessité pour la ville de valoriser son identité spatiale et son espace culturel et de hisser sa communication avec les autres pays arabes.


En plus des projections de films, des ateliers et des séminaires notamment sur la critique cinématographique, seront organisés en marge de ce Festival.

Bouillon de culture

Dr John
 
Un album posthume du chanteur-pianiste Dr John, figure légendaire du funk de la Nouvelle-Orléans qui écrivit aussi quelques belles pages de l'histoire du rock, sortira le 23 septembre.


Au moment de sa disparition, en 2019 à l'âge de 77 ans, Dr John terminait l'enregistrement de cet opus, "Things Happen That Way" (Concord/Universal Music). 
La musique proposée dans ce qui sera le vingt-septième disque studio du "Night tripper" - depuis "Gris-Gris" en 1968 - navigue entre rock psychédélique et rhythm'n blues, selon une recette chère au musicien.

Il aura aussi quelques nouvelles teintes country.
 Voisinent dans cet album des reprises - "I'm So Lonesome I Could Cry" de Hank Williams ou "Ramblin' Man", une chanson de Jack Clement popularisée par Johnny Cash - et des compositions personnelles du Dr John.


Willie Nelson, l'une des stars de la country music, et son fils Lukas Nelson, sont d'ailleurs au rang des invités d'un album enregistré dans sa ville de Louisiane avec quelques-uns des musiciens phares de la cité du jazz et du funk. Parmi eux figurent le bassiste Will Lee et les claviéristes Jon Cleary et David Torkanowsky. Aaron Neville, l'un des Neville Brothers, groupe mythique de New Orleans, vient aussi interpréter une chanson aux accent gospel.


 
Forum
 
Le coup d'envoi du 1er Forum régional du patrimoine de Casablanca-Settat, qui vise à valoriser l'héritage culturel singulier du Maroc et à jeter la lumière sur le patrimoine culturel matériel et immatériel de la région, a été donné vendredi soir à Casablanca.


La cérémonie d'ouverture de ce Forum, qui a eu lieu en présence d'une délégation officielle présidée par le gouverneur de la préfecture d'arrondissements de Sidi Bernoussi, Nabil Kharroubi, a été marquée par des séquences musicales puisées dans le patrimoine marocain authentique.


Le groupe musical Assiham a de son côté présenté un florilège de ses chansons les plus connues.


Intervenant à cette occasion, la directrice de la Conservation régionale du patrimoine culturel de Casablanca-Settat, Bouchra Boukallouch, a souligné que cette manifestation culturelle vise à mettre en valeur l'héritage ancestral et singulier qui caractérise le patrimoine culturel marocain et à faire un focus sur le patrimoine culturel matériel et immatériel de la région.




Lu 1107 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.