Libération




Facebook
Rss
Twitter






Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Décès de Mohamed Talal




S uite à une longue maladie, le journaliste Mohamed Talal, fondateur de l’Institut supérieur du journalisme et de communication (ISJC) àCasablanca, a rendu l’âme jeudi dans une clinique casablancaise. Ancien détenu politique, le défunt avait été de son vivant professeur de droit à la faculté de droit et des sciences économiques et sociales à l’Université Hassan II à Casablanca, de même qu’il avait également occupé les postes d’enseignant et de directeur des études à l’Institut des sciences de l’information et de la communication (ISIC) de Rabat. Le regretté avait également enseigné dans des instituts de journalisme aux Emirats arabes unis, en Irak et en Egypte et avait été secrétaire général de l’Union maghrébine des recherches en communication. En ces douloureuses circonstances, Libération présente ses condoléances les plus attristées à la famille du défunt. Puisse Dieu avoir l’âme du regretté en Sa Sainte Miséricorde. Nous sommes à Dieu et à Lui nous retournons.

Libé
Vendredi 18 Septembre 2020

Lu 451 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.