Aucun événement à cette date.



Décès de Matthew Perry, de la série emblématique "Friends"

Dimanche 29 Octobre 2023

Décès de Matthew Perry, de la série emblématique "Friends"
La bande de copains a perdu l'un des siens: l'acteur Matthew Perry, qui incarnait le personnage de Chandler Bing dans la sitcom à succès "Friends", a été retrouvé mort à son domicile à l'âge de 54 ans, ont rapporté samedi des médias américains.


Selon le Los Angeles Times, l'acteur a été retrouvé mort inconscient par son assistant dans son jacuzzi à son domicile de Los Angeles. 
Les premiers secours n'ont pas été en mesure de le ranimer.

Un porte-parole de la police de Los Angeles a indiqué à l'AFP que la police est intervenue à 16H10 (23H10 GMT) sans confirmer le nom de la personne décédée.
 Aucun indice laissant présager qu'il pourrait s'agir d'un acte criminel n'a été retrouvé, selon des sources anonymes citées par le Los Angeles Times et le média spécialisé TMZ, qui a annoncé le décès en premier.
 Ses représentants n'ont pas répondu dans l'immédiat aux sollicitations de l'AFP, alors que les réactions ont commencé à pleuvoir.


Dans un communiqué, le studio Warner Bros TV., qui a produit la série emblématique, s'est dit "dévasté" par la nouvelle de son décès. "Il a été un véritable cadeau pour nous tous. Nos pensées vont à sa famille, ses proches et tous ses fans", écrit le studio dans un communiqué.
 Matthew Perry était surtout connu pour le rôle de Chandler Bing, blagueur et maladroit, dans l'ultrapopulaire série "Friends", diffusée sur la chaîne NBC pendant dix saisons, de 1994 à 2004, totalisant plus de 230 épisodes.


L'acteur luttait depuis des années contre son addiction aux analgésiques et à l'alcool, et avait fréquenté des cliniques de réadaptation à plusieurs reprises.
 Lors d'une récente apparition à la télévision, Perry avait surpris l'auditoire en admettant avoir souffert d'une grave anxiété "tous les soirs" pendant le tournage de "Friends".
 Dans ces mémoires publiés l'année dernière, il avait avoué avoir subi 65 séances de désintoxication, dépensant plus de 9 millions de dollars.


Selon TMZ, aucune drogue n'a été trouvée sur les lieux de la mort de l'acteur samedi. 
Il avait subi plusieurs opérations chirurgicales liées à ses problèmes d'addiction à la drogue dont une intervention durant sept heures au niveau du colon en 2018, allant jusqu'à affirmer un jour: "Je devrais être mort".



Bouillon de culture

Vernissage
 
Le vernissage de l’exposition "L’Afrique célèbre Zulu Mbaye", en commémoration de 50 ans de pratique artistique de l’artiste peintre sénégalais, Mouhamadou Mbaye dit Zulu Mbaye, a eu lieu, vendredi au musée Théodore Monod d’art africain dans la capitale Dakar, avec la participation d’artistes de 11 pays africains dont le Maroc.


Le vernissage de cette exposition, organisée sous le parrainage de l’Agence marocaine de coopération internationale (AMCI) et qui se poursuivra jusqu'au 10 novembre prochain, a été présidé par le secrétaire général du ministère sénégalais de la Culture, Habib Léon Ndiaye et l’ambassadeur de SM le Roi au Sénégal, Hassan Naciri, en présence de la représentante de l’AMCI, Leila El Alaoui et d'une panoplie d’hommes de culture et d’art.


S’exprimant à cette occasion, l’artiste peintre de renommée internationale, M. Mbaye, a souligné que l’idée de commémoration de ses 50 ans de pratique artistique, "est née pendant son séjour médical au Maroc et a grandi à Dakar", notant que cette célébration constitue pour lui un moment de grâce et de réactivité. "J’ai vécu ces 50 ans comme une bénédiction divine. La pratique artistique est une manière de vivre et une grâce divine", a dit M. Zulu, estimant que "la peinture permet de chercher ce qui est dans l’invisible".


Pour sa part, l’ambassadeur de SM le Roi à Dakar a indiqué que cet événement constitue une occasion pour célébrer "un grand artiste autodidacte et humaniste, avec au crédit 50 ans de créativité, d’imagination et de générosité".

M. Naciri a rappelé qu’après avoir eu l’honneur et le privilège de recevoir dans ses ateliers au village des arts, de façon tout à fait inopinée, SM le Roi,   Mbaye Zulu fut invité par le Souverain à participer à l’exposition «African Capital» au Musée Mohammed VI d’art moderne et contemporain de Rabat.


Cette première visite au Royaume a été le point de départ d’une grande aventure et découverte de la grandeur et des multiples dimensions de l’engagement personnel du Souverain pour l’Afrique et pour l’humanité, a-t-il expliqué, notant qu"’elle a été suivie de plusieurs autres, fréquentes et régulières, jusqu’à devenir un rendez-vous annuel incontournable pour   Mbaye Zulu".


Libé

Lu 2131 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Dossiers du weekend | Actualité | Spécial élections | Les cancres de la campagne | Libé + Eté | Spécial Eté | Rétrospective 2010 | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | USFP | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif | RETROSPECTIVE 2020 | RETROSPECTIVE ECO 2020 | RETROSPECTIVE USFP 2020 | RETROSPECTIVE SPORT 2020 | RETROSPECTIVE CULTURE 2020 | RETROSPECTIVE SOCIETE 2020 | RETROSPECTIVE MONDE 2020 | Videos USFP | Economie_Zoom | Economie_Automobile | TVLibe






Inscription à la newsletter