Libération


Facebook
Rss
Twitter








Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Début des qualifications régionales du “Défi de la lecture arabe ”





Les qualifications régionales du “Défi de la lecture arabe” ont débuté, mercredi à Béni Mellal, à l’initiative de l’Académie régionale de l’Éducation et de la Formation (AREF) et ce, dans le strict respect du protocole sanitaire en vigueur.

Le coup d’envoi de cette édition a été donné par le directeur de l’AREF, Mustapha Slifani, en présence des élèves en lice qui représentent les cinq directions provinciales de la région, à savoir Azilal, Fqih Ben Salah, Béni Mellal, Khénifra et Khouribga.

Le directeur de l’Académie a indiqué que l’organisation de ce concours se veut une occasion pour souligner les efforts dévoués du Royaume ainsi que ses résultats probants obtenus dans les précédentes éditions de ce concours et “qui sont très distingués”.

Il a mis en avant l’importance de ce concours pédagogique, qui s’inscrit dans la lignée d’autres projets nationaux pionniers pour le développement des compétences d’auto-apprentissage, de la compréhension et de la rhétorique chez les apprenants, en hissant le niveau de la lecture parmi les élèves et leur niveau de maîtrise des langues, en particulier, l’arabe et la langue amazighe, “qui sont les clés de la réussite d’une école de qualité”.

Taylor Swift

La chanteuse américaine Taylor Swift a annoncé mercredi son soutien au candidat démocrate à la Maison Blanche Joe Biden et à sa colistière Kamala Harris, en affirmant qu’ils permettraient à l’Amérique “de commencer” à guérir après le mandat de Donald Trump.

La musicienne aux dizaines de millions d’abonnés sur les réseaux sociaux avait déjà laissé entendre qu’elle souhaitait s’engager en faveur du candidat démocrate pour la présidentielle du 3 novembre. Mais elle n’avait pas encore fait d’annonce formelle. C’est la première fois qu’elle soutient publiquement un candidat à la présidentielle américaine. “Je serai fière de voter pour Joe Biden et Kamala Harris”, a-t-elle confié au magazine V, qui a publié en ligne un extrait de son prochain numéro hiver 2020.

“Sous leur direction, je suis convaincue que l’Amérique a une chance de commencer le processus de guérison dont elle a tellement besoin”, a poursuivi la chanteuse. “Le changement dont nous avons le plus besoin, c’est d’élire un président qui reconnaisse que les gens de couleurs méritent de se sentir en sécurité et représentés, que les femmes méritent le droit de décider de ce qui arrive à leur corps. Tout le monde mérite un gouvernement qui prenne les risques sanitaires mondiaux au sérieux et donne la priorité à la vie de son peuple”, a-t-elle déclaré.

Libé
Vendredi 9 Octobre 2020

Lu 482 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 21 Avril 2021 - 04:28 Bientôt une suite du film Downton Abbey