Débat sur le riche fonds documentaire des bibliothèques patrimoniales du Maroc et de l'Espagne

Lundi 20 Mai 2024

Le riche fonds documentaire et bibliographique des prestigieuses bibliothèques patrimoniales du Maroc et de l'Espagne a été mis en avant, vendredi à Rabat, à l'occasion d'un colloque organisé à l'initiative de l'Institut culturel espagnol "Cervantes" dans le cadre du 29ème SIEL.

Ont pris part à ce colloque, initié sous le thème "Les bibliothèques patrimoniales en Espagne et au Maroc : pour l’étude d'une histoire commune", Maria José Rucio Zamorano, cheffe du département des manuscrits à la Bibliothèque nationale d'Espagne (BNE), Abdelfattah Bougchouf, conservateur de la bibliothèque Al Qaraouiyine, Luisa Mora Villarejo, responsable de la bibliothèque islamique "Félix Maria Pareja" à Madrid, et Driss Chelouati, chef du département de la coopération à la Bibliothèque nationale du Royaume du Maroc (BNRM) à Rabat.

La rencontre a été l'occasion de s’arrêter sur l'histoire de la fondation de la Bibliothèque nationale d'Espagne et de présenter les manuscrits en arabe qu'elle conserve (Corans et divers documents scientifiques), qui s'élèvent à environ 1.200.

Il s'agit du deuxième fonds de manuscrits arabes en Espagne en termes de volume, après celui de la bibliothèque de l'Escurial, qui en compte environ 2.000.

Les participants à ce colloque ont également abordé les manuscrits arabes historiques conservés à la bibliothèque islamique "Félix Maria Pareja", datant du 16ème siècle, et qui témoignent de l'histoire des musulmans durant cette période.

La rencontre a aussi permis de faire connaître la richesse du patrimoine manuscrit du Maroc, comprenant des textes patrimoniaux datant de l'époque andalouse, conservés à la BNRM et à la bibliothèque Qaraouiyine.

Les participants ont de même mis en lumière le rôle de cet héritage historique commun dans le renforcement des liens culturels entre le Maroc et l’Espagne.

A cette occasion, la directrice de la bibliothèque de l'Institut "Cervantes" à Rabat, Carmen Rossell Bielsa, a indiqué que l'importance de cette rencontre réside dans la remémoration des liens culturels historiques communs entre les deux pays voisins.

Cet événement a permis aussi de faire connaître le riche patrimoine documentaire historique qui unit les deux pays, afin que les chercheurs et les spécialistes puissent l'exploiter dans divers projets de recherche, a-t-elle encore précisé.

La rencontre répond également à l'intérêt croissant des chercheurs et des spécialistes d’étudier et de mener des travaux de recherches en matière de relations culturelles entre le Maroc et l'Espagne, ainsi que d’examiner le précieux patrimoine documentaire historique, afin de transmettre l'histoire commune aux générations futures.

Libé

Lu 556 fois


Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Dossiers du weekend | Spécial élections | Les cancres de la campagne | Libé + Eté | Spécial Eté | Rétrospective 2010 | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | USFP | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif | RETROSPECTIVE 2020 | RETROSPECTIVE ECO 2020 | RETROSPECTIVE USFP 2020 | RETROSPECTIVE SPORT 2020 | RETROSPECTIVE CULTURE 2020 | RETROSPECTIVE SOCIETE 2020 | RETROSPECTIVE MONDE 2020 | Videos USFP | Economie_Zoom | Economie_Automobile | TVLibe







Inscription à la newsletter

LES + LUS DE LA SEMAINE