Libération



Facebook
Rss
Twitter






Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

“Dans un recoin de ce monde’’ remporte le Grand prix du FICAM




Le film japonais ‘’Dans un recoin de ce monde’’ du réalisateur Sunao Katabuchi a remporté, mercredi soir à Meknès, le Grand Prix de la 17ème édition du Festival international de cinéma d’animation de Meknès (FICAM), dans le cadre de la compétition long-métrage. Le Prix du public de cette manifestation culturelle, initiée par la Fondation Aïcha en partenariat avec l'Institut français de Meknès, a été attribué au réalisateur français Olivier Cossu pour son œuvre ‘’Un homme est mort’’.  
Dans la catégorie court-métrage, le Grand Prix du jury a été décroché par la réalisatrice brésilienne Nadia Mangolini pour son film ‘’Torre’’, alors que la mention spéciale du jury a été attribuée à la Suissesse Elodie Dermange pour son œuvre ‘’Intimity’’. Le Prix du meilleur film étudiant, lui, est allé au Belge Alexis Vandersmissen pour son court-métrage ‘’Tapettes’’, tandis que le Prix du jury junior est revenu à Denis Walgenwitz et Winshluss (France) pour le court-métrage ‘’La Mort, père et fils’’.  Le Prix du public a été remporté ex-aequo par Job de Gilles Cuvelier de France et Sofia El Khyari du Maroc pour leurs œuvres respectives ‘’Fool Time’’ et ‘’Ayam’’. Lors de cette 17ème édition du FICAM’’, le public de la cité ismaélienne a pu suivre des projections inédites, des expositions, des tables-rondes, des rencontres, une compétition internationale du court et du long-métrage d’animation et un volet consacré à la formation des étudiants des écoles d’art et d’audiovisuel au Maroc.
Le festival, qui a vu le jour en 2001 à l’Institut français de Meknès, s’affirme, selon ses initiateurs, comme un rendez-vous cinématographique incontournable au Maroc et en Afrique. Il attire chaque année un public nombreux composé d’élèves, de familles, de professionnels et d’étudiants de l’ensemble des écoles publiques marocaines dédiées à l’art et au cinéma.

Vendredi 23 Mars 2018

Lu 570 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.