Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Damas accuse Israël d'avoir bombardé son aéroport militaire à Mazzé

Les environs de cette base avaient été touchés par plusieurs tirs de missiles sol-sol israéliens




Le pouvoir en Syrie a accusé Israël d'avoir bombardé vendredi son aéroport militaire dans la région de Mazzé, près de Damas, selon l'agence officielle de presse Sana.
Citant une "source militaire", l'agence a précisé que "l'aviation israélienne a tiré plusieurs missiles dans la nuit" à partir du Golan occupé sur l'aéroport de Mazzé, dans la banlieue ouest de Damas, provoquant des incendies.
"Les forces armées syriennes mettent en garde l'ennemi israélien contre les répercussions de cette agression flagrante et affirment leur intention de poursuivre la guerre contre le terrorisme jusqu'à l'éradication de ce fléau", a ajouté la même source, sans faire état de victime.
Celle-ci accuse Israël de soutenir les "organisations terroristes" impliquées dans la guerre en Syrie. Dans la terminologie officielle syrienne, les rebelles et les organisations jihadistes contre lesquels lutte le régime de Bachar al-Assad sont qualifiés de "terroristes".
Interrogée plus tôt par l'AFP sur les explosions à Mazzé, l'armée israélienne s'est refusée à tout commentaire.
Plusieurs sources syriennes avaient déjà fait état de bombardements israéliens en Syrie depuis le début du conflit, et notamment sur cette base de Mazzé.
Le 7 décembre, l'agence officielle Sana avait affirmé que les environs de cette base avaient été touchés par plusieurs tirs de missiles sol-sol israéliens, à partir d'une position sur le plateau du Golan syrien occupé par Israël.
Selon l'Observatoire syrien des droits de l'Homme (OSDH), "les tirs de missiles ont visé des dépôts de munitions à Mazzé et provoqué huit explosions".
L'aéroport militaire de Mazzé, situé à huit km de Damas, abrite les services de renseignements de l'armée de l'air qui y disposent d'une vaste prison. Le régime syrien avait accusé Israël d'avoir mené des raids contre cette base en décembre dernier.
Selon les médias syriens, une série d'explosions a touché vendredi cet aéroport où plusieurs ambulances ont été dépêchées.
Le correspondant de l'AFP sur place a vu un large incendie et de la fumée s'élevant de la base militaire.
Israël, officiellement en état de guerre avec la Syrie, affirme rester à l'écart du conflit qui fait rage chez son voisin. L'Etat hébreu y mène toutefois des opérations ponctuelles notamment contre l'un de ses grands ennemis, le Hezbollah libanais, engagé dans le conflit aux côtés du président Bachar al-Assad.
En avril 2016, le Premier ministre Benjamin Netanyahu a admis qu'Israël avait attaqué des dizaines de convois d'armes en Syrie destinés au Hezbollah.
Par ailleurs au moins huit personnes ont péri jeudi dans un attentat suicide à Kafr Soussa, un quartier de la capitale où se trouvent des bases militaire et des renseignements. Les attentats sont normalement rares à Damas, bastion du régime de Bachar al-Assad qui combat depuis près de six ans les rebelles en Syrie.
Selon la télévision d'Etat syrienne, "l'attaque terroriste (a été) perpétrée par un kamikaze qui a fait exploser sa ceinture explosive" près d'un club de sport.
En décembre 2011, deux attentats près des agences de sécurité à Kafr Soussa avaient coûté la vie à plus de 40 personnes.

Samedi 14 Janvier 2017

Lu 819 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito









Mots Croisés