Facebook
Rss
Twitter







Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Dakhla renfloue ses stocks de sang



Des associations de la société civile ont organisé récemment, au Centre régional de transfusion sanguine (CRTS) de Dakhla, une campagne de collecte de sang pour renflouer les stocks en cette matière vitale. Organisée en coordination avec le Centre hospitalier régional Hassan II de Dakhla et en partenariat avec le CRTS à Dakhla, cette initiative solidaire et humaine a permis de collecter 77 pochettes de sang en vue de contribuer à pallier le manque flagrant en cette matière. Cette initiative ambitionne en particulier de consoliderla culture du don de sang et de promouvoir les valeurs de solidarité et d'altruisme au sein de la société, afin de sauver la vie des patients qui ont besoin de cette matière vitale, tandis que le nombre de donneurs a enregistré une régression durant cette conjoncture exceptionnelle marquée parla propagation du Covid19. L’Association Dakhla pour l'écotourisme et l’Association Dakhla pour le développementsocial etsportif ont exhorté les citoyens à donner leur sang régulièrement, en vue de renflouer les réserves de sang. Les organisateurs de cette campagne ont pris une série de procédures organisationnelles etsanitaires afin de se conformer aux mesures préventives adoptées au niveau national. Dans une déclaration à la MAP, la technicienne de laboratoire du Centre régional de transfusion sanguine de Dakhla, Meryem Aboudaoud, a indiqué que cette campagne intervient suite à l’appel au don lancé par le CRTS en raison de la baisse du nombre de donneurs, qui a coïncidé avec les vacances d’été et la pandémie. En plus des procédures d’hygiène habituelles, le Centre a mis en place des mesures contre la propagation du Covid-19, en vue de protéger les donneurs de sang et l’équipe médicale et paramédicale supervisant cette opération, a-t-elle expliqué. Le Centre veille également à fournir les bavettes et le désinfectant aux donneurs et au respect de la distanciation, a-t-elle poursuivi, ajoutant qu’il a été aussi procédé à l’organisation d’opérations permanentes de stérilisation et de désinfection des équipements médicaux et des espaces où s’effectue la collecte du sang. Le don de sang est considéré comme un acte de bienfaisance et de bénévolat visant à sauver des vies humaines, outre ses bienfaits multiples sur la santé du donneur de sang, d'aprèslesrecommandations de l’Organisation mondiale de la santé (OMS).

Libé
Mercredi 2 Septembre 2020

Lu 407 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.



Flux RSS