Cyril Hanouna : Pour l'instant, je n'ai rien reçu mais Karine Ferri me réclamerait 1 million d'euros


Samedi 24 Novembre 2018

Cyril Hanouna : Pour l'instant, je n'ai rien reçu mais Karine Ferri me réclamerait 1 million d'euros
Cyril Hanouna a préféré se montrer ironique quand il a montré la couverture du dernier numéro de Public, en kiosque le 17 novembre, dans Touche pas à mon poste le jeudi 16 novembre. "Karine, je t'aime beaucoup mais fais-toi plaisir, demande-moi 40 milliards dans ce cas-là!", a balancé l'animateur de C8 dans un grand sourire. Selon les informations du magazine, Karine Ferri lui réclamerait un million d'euros après la polémique de ses photos de jeunesse dénudées diffusées dans TPMP le 31 octobre dernier.
Cyril Hanouna a indiqué qu'il n'avait pas eu de nouvelles de ses avocats : "Je n'ai rien reçu." Il n'est pour l'instant au courant de rien concernant cette supposée demande astronomique de Karine Ferri. L'animatrice a déjà gagné un procès il y a quelques années contre un magazine masculin pour avoir publié une première fois ses photos dénudées. L'animateur de TPMP a été défendu par Benjamin Castaldi qui estime que la somme réclamée, "c'est complètement con." "Il y a zéro chance que ça aboutisse", pronostique le chroniqueur de Cyril Hanouna.
A la suite de la divulgation de ses photos dénudées, Karine Ferri, s'estimant "harcelée depuis des semaines" et TF1 ont saisi le CSA pour étudier la séquence de Touche pas à mon poste. Le lendemain, Cyril Hanouna avait assuré qu'il n'avait pas souhaité "blesser Karine Ferri" et a démenti toute campagne de harcèlement envers l'animatrice de DALS : "Il n'y a aucune campagne de harcèlement envers tel ou tel animateur. Nous sommes revenus sur un sujet qui avait fait l'objet le jour même de plusieurs articles de presse en ligne".


Lu 650 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.
br