Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Coupes africaines : Un tour dans les cordes des clubs marocains

Exception faite pour l’IRT sommé de secouer le cocotier




Place ce week-end aux matches retour des seizièmes de finale de la Ligue des champions et de la Coupe de la Confédération africaine de la CAF, et ce avec l’engagement de cinq clubs marocains, à savoir l’IRT et le WAC en C1, le Raja, la RSB et le HUSA en C2.
Match compliqué pour l’IRT qui accueillera ce dimanche à partir de 16 heures au Grand stade de Tanger la formation algérienne de la Jeunesse de Saoura, vainqueur du premier acte sur le score de 2 à 0.
Mission difficile mais se veut des plus claires pour les partenaires d’Issam Erraki sommés de secouer le cocotier et de renverser la tendance face à un adversaire qui cherche à se frayer une place sur la scène continentale, puisqu’il s’agit de sa première participation à une Coupe africaine.
Pour cette rencontre, qui sera sifflée par un trio d’arbitrage guinéen conduit par Ahmed Touré, l’IRT comptera pratiquement sur l’ensemble de ses éléments capés, dont le revenant Fouzir suspendu lors du match aller. En tout cas, les Azzurblanco sont tenus de jouer à fond leur chance en vue de poursuivre leur aventure dans cette prestigieuse compétition des clubs.
Si la tâche s’annonce ardue pour le champion du Maroc qui peine jusqu’à présent à trouver sa cadence de croisière, le scénario se présente tout autre pour le Wydad, lauréat de cette épreuve en 2017, face à l’équipe sénégalaise de l’ASC Les Jaraaf de Dakar, match programmé ce samedi à 17 au stade Léopold Sédar Senghor à Dakar, avec au sifflet le referee burkinabé Juste Ephrem Zio.
Vainqueurs du match aller par 2 à 0 et forts de leur expérience, les Rouges sont bien partis pour baliser leur chemin à la phase de poule mais gare à l’excès de confiance devant une équipe sénégalaise poussée par son public qui ne manquera certainement pas de jouer son va-tout.
A noter que le WAC, qui était exempt du tour préliminaire à l’instar des autres grosses pointures du football africain, disputera ce match sans Williem Jebbor, sanctionné par le coach Fouzi Benzarti qui n’a pas apprécié du tout le comportement de l’attaquant libérien qui se voit bien meilleur que ses partenaires.
En Coupe de la CAF, et au vu des probants résultats réalisés par les trois clubs marocains à l’aller, tout porte à croire que la qualification au stade des seizièmes de finale bis serait à l’ordre du jour. Pour le Raja, tenant du titre, ça sera une simple promenade, samedi à 15h30, du côté du stade Augustin Monédan à Libreville face aux Gabonais d’A.O CMS.
Les Verts ont scellé le sort de cette partie lors de la première manche à Casablanca en s’imposant sur le large score de 5 à 0. Pour le match retour, arbitré par le Congolais Lazard Tsiba Kamba, l’important est d’éviter les blessures et les cartons, car le chemin est encore long, sans omettre que le Raja joue sur d’autres tableaux dont la copieuse Coupe arabe des clubs champions, épreuve où il a atteint les quarts de finale et hérité de l’Etoile du Sahel de Tunisie.     
A l’instar du Raja et sauf revirement de situation, la RSB reste capable de franchir ce cap aux dépens d’Al Ittihad de Libye après avoir gagné le match aller sur le score confortant de trois buts nets.
Pour cette rencontre retour, programmée ce samedi à 16h00 au Stade olympique de Sousse en Tunisie, les Berkanis qui ont bien affûté leurs armes ont plus d’un tour dans leur sac pour avorter le dessein de l’équipe libyenne aux allures d’un onze national sous la houlette du coach algérien, Abdelhak Benchikha qui connaît parfaitement le football marocain.
La CAF a désigné pour ce match l’arbitre Jean-Jacques Ndala Ngambo de la République démocratique du Congo.  
Enfin, le Hassania doit se méfier de son adversaire de ce tour le club sénégalais de Génération Foot, match qui aura lieu ce dimanche à 16 heures au stade Alassane Djigo à Pikine, alors que l’arbitrage sera assuré par un trio libyen avec pour juge de centre Abdulwahid Huraywidah.
Les Gadiris, qui aborderont cette confrontation avec l’avantage du match aller, une victoire par 2 à 0, sont conscients qu’ils doivent de nouveau cravacher dur pour assurer leur qualification au prochain tour, ultime étape avant l’entame de la phase de poule.

CAN U17

La sélection nationale marocaine de football U17 évoluera dans le groupe B lors de la 21-ème édition de la Coupe d'Afrique des Nations U17 Tanzanie 2019, à l'issue du tirage au sort effectué jeudi à Dar Essalam en Tanzanie.
Le groupe B comprend aussi la Guinée, le Sénégal et le Cameroun, indique la Fédération Royale marocaine de football (FRMF) sur son site officiel.
La poule A se compose du pays hôte, la Tanzanie, du Nigeria, de l'Angola et de l'Ouganda.
La phase finale de la CAN 2019 aura lieu du 14 au 28 avril 2019 à Dar Essalam.

Mohamed Bouarab
Samedi 22 Décembre 2018

Lu 786 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif










Mots Croisés