Libération







Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Coup d'envoi du Festival international de Marrakech du mono-dame théâtral




Coup d'envoi du Festival international de Marrakech du mono-dame théâtral
Le coup d’envoi de la 4ème édition du Festival international de Marrakech du Mono-Dame théâtral a été donné, mercredi soir à la Maison de la culture Daoudiate dans la cité ocre. Initiée par l’Association Drama pour le théâtre et le cinéma en collaboration avec la Fondation Dar Bellarj, la cérémonie d’ouverture de cette édition, qui se poursuit jusqu’au 27 janvier, a été marquée par la présentation de la pièce marocaine "Klam Jouf" de la troupe "Flamant d’art", réalisée par Abdou Jalal et interprétée par l’artiste Nezha Abrouq.
Seront présentées au cours de ce 4ème Festival, organisé sous le thème "Multiple sur scène", dix pièces représentant le Maroc, la France, l’Espagne, le Koweït, la Jordanie et la Tunisie, outre la tenue de neuf ateliers touchant aux différents aspects de l'art de la représentation théâtrale. Dans une déclaration à la MAP, le directeur du Festival, Saïd Chakour, a indiqué que la commission artistique a reçu 50 pièces suite au dépôt des dossiers de participation, soulignant que dix pièces ont été retenues pour cette édition, dont trois représentant le Maroc, à savoir "Klam Jouf", "Kltoum" et "Makama Tabrizia". M. Chakour a ajouté que cette manifestation culturelle sera ponctuée par l’organisation d'ateliers touchant aux différents aspects de l’art du théâtre au profit de 200 élèves, faisant remarquer que ces ateliers qui porteront, entre autres, sur l’interprétation, l’improvisation, l’écriture, le mime et le masque, l’art clownesque et le conte, seront encadrés par une pléiade de spécialistes marocains, suédois et algériens. Il a, en outre, affirmé que le Maroc a connu ces dernières années un saut qualitatif en matière de créativité artistique, ce qui a permis au Royaume d’occuper les premières places lors de sa participation à nombre de festivals arabes sur les plans de la recherche académique et de la participation purement artistique.
Lors de cette édition, un vibrant hommage sera aussi rendu à l’artiste marocaine Nadia Mesnaoui, à la professeure Latifa Elhlou et à l’artiste tunisienne Noura El Arfaoui.

Samedi 26 Janvier 2019

Lu 890 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif