Coup d'envoi de la 1ère édition du Salon du Livre d'Histoire d'El Jadida

Jeudi 4 Mai 2023

Le coup d'envoi de la première édition du Salon du Livre d'Histoire d'El Jadida, a été donné, vendredi à l'Espace de la Mémoire Historique, de la Résistance et de la Libération, à l'initiative de la Fondation Chouaib Sdaiki Doukkali.

Cette première édition rend hommage à Mustapha El Ktiri, haut-commissaire aux anciens résistants et anciens membres de l'Armée de libération, Mohamed Seddik Maaninou, journaliste et historien et Aziza Hassar, romancière.

La cérémonie d’ouverture, à laquelle ont pris part de nombreuses personnalités du monde intellectuel, des professeurs chercheurs, ainsi que des artistes peintres, s’est distinguée par la présentation d'un bel ouvrage intitulé "La belle époque du théâtre Municipal de Mazagan-El Jadida", animée par ses deux auteurs, Mustapha Lakhyar et Abdelmajid Nejdi, suivie d'une conférence sur les archives locales et écritures de l'histoire, présentée par Mustapha Jmahri, Jilali Derif, Lahbib Daim Rabbi et Abdellatif Aaouam.

L'objectif de ce salon, a indiqué Moulay Ahmed Sdaiki, président de la Fondation Chouaib Sdaiki Doukkali, dans une déclaration à M24, la chaîne d'information en continu de la MAP, est d'abord et avant tout d'insuffler une âme culturelle et intellectuelle dans la capitale des Doukkala, en rapprochant l'auteur de son lectorat et en privilégiant la rencontre et le partage, afin de créer un climat propice à la réflexion sur le passé et histoire d'El Jadida.

Orné de livres et brochures de tous bords qui mettent en avant une phase de l'histoire précieuse du Royaume en général et des Doukkala en particulier, l'Espace de la Mémoire Historique, de la Résistance et de la Libération a attiré lors de cette belle soirée printanière un grand public.

Intervenant à cette occasion, le journaliste et historien marocain Saddik Maaninou, a indiqué dans une déclaration similaire, que l'organisation d'une telle manifestation à l'enceinte de ce bel espace, est très symbolique, eu égard aux mouvements de résistance héroïque qui ont tenu la dragée haute au conquérant Portugais, jusqu'à ce que le pays retrouve sa souveraineté.

"Je participe à cette première édition du Salon du Livre d'histoire d'El Jadida avec une panoplie de livres et une dizaine d'ouvrages traduits, qui relatent le passé riche de Mazagan" , a précisé de son côté l'écrivain marocain et Jdidi, Chouaib Douib dans une déclaration similaire.

"Nous sommes convaincus que les leçons tirées de l'histoire et de la conservation de la mémoire collective sont indispensables à la construction de tout projet de renaissance, et ce, en parfait accord avec le projet de développement du savant Chouaib Sdaiki Doukkali", a souligné, de son côté, Moulay Ahmed Sdaiki.

Le programme de ce salon prévoit aussi plusieurs séances de signature de livres et de nouvelles publications, ponctué de séances de dédicaces, de conférences autour des thèmes de l'histoire d’autobiographies et mémoires, ainsi qu'une exposition de peinture des artistes Safa Hafid et Hassan Falaki, indiquent les organisateurs.

Parmi les moments forts de cette édition, l’organisation de plusieurs importantes conférences, entre autres, "D'une Vie à L'autre", animée par Soukaina Oufkir, avec présentation en avant première de son nouveau titre musical, la présentation du livre "l'odeur de vanille et j'irais jusqu'à Carthagène", présentée par Aziza Hassar, mais aussi le "Rapport entre histoire et littérature dans l'œuvre de Mouna Hachim", sans oublier les communications de clôture prévues dimanche, intitulées "Les savants des Doukkala et la communication externe" et "Estebanéco", présentées respectivement par le Pr. Abdelmajid Bouchabka et le Dr. Abou Zeid Al Mokri

Plus d'une vingtaine d'exposants prennent part à cette première édition qui ambitionne selon les organisateurs, de rapprocher les différentes franges de la société à travers une programmation riche et variée, de l'histoire de leur terroir, notant que ce Salon vise également à encourager les générations montantes à s’adonner à la lecture, afin qu’elles puissent enrichir leurs connaissances.

Ce temps fort de l'histoire d'El Jadida rassemble durant 03 jours lecteurs, écrivains, créateurs et éditeurs dans un esprit inspirant, stimulant et convivial.

A rappeler que Cheikh Abou Chouaïb Doukkali (1878-1937), issu de madinat Gharbia en Doukkala, est un grand Alem (savant) qui a participé à la diffusion des idées réformistes de la Nahda (renaissance) au Maroc. Il est connu comme fervent défenseur des valeurs originelles de l’Islam. Jeune, il a fait ses études au Moyen-Orient et a exercé, au Maroc, les fonctions de cadi puis de vizir (ministre) de la justice et de l’enseignement en 1911.

Libé

Lu 836 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Dossiers du weekend | Spécial élections | Les cancres de la campagne | Libé + Eté | Spécial Eté | Rétrospective 2010 | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | USFP | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif | RETROSPECTIVE 2020 | RETROSPECTIVE ECO 2020 | RETROSPECTIVE USFP 2020 | RETROSPECTIVE SPORT 2020 | RETROSPECTIVE CULTURE 2020 | RETROSPECTIVE SOCIETE 2020 | RETROSPECTIVE MONDE 2020 | Videos USFP | Economie_Zoom | Economie_Automobile | TVLibe






Inscription à la newsletter