Coup d’envoi à Marrakech de la 1ère édition des spectacles “Contes sans frontières”


Libé
Lundi 1 Avril 2024

Coup d’envoi à Marrakech de la 1ère édition des spectacles “Contes sans frontières”
Les activités de la première édition des spectacles "Contes sans frontières" ont débuté, samedi à Marrakech, avec la participation de plusieurs artistes conteurs du Maroc, de Palestine et de Tunisie.

Initiée par l’Union des conteurs pour l’innovation culturelle et l’art du conte, cette manifestation culturelle s’inscrit dans le cadre de l'événement "Marrakech, Capitale de la culture dans le monde islamique pour l'année 2024“, placé sous le Haut Patronage de SM le Roi Mohammed VI, et organisé par le ministère de la Jeunesse, de la Culture et de la Communication, en partenariat avec l'Organisation du monde islamique pour l'éducation, les sciences et la culture (ICESCO) et le Conseil communal de Marrakech.

Cet événement culturel, placé sous le thème  "Epopées arabes", a pour objectif de mettre en valeur l'art de la narration arabe dans sa diversité, tout en invitant le public à découvrir le patrimoine populaire des pays arabes, reflété dans chaque conte présenté.

Dans une déclaration à la MAP, le président de l’Union des conteurs pour l’innovation culturelle et l’art du conte, Zouhair Khaznaoui, a souligné que cette édition fait partie d'une série de sept événements prévus tout au long de l'année en cours, en parallèle avec la célébration de "Marrakech, Capitale de la culture dans le monde islamique pour l'année 2024".
Il a précisé que cette première édition est le fruit de trois jours d'activités menées dans les écoles publiques et les universités autour du thème de la narration.

M. Khaznaoui a en outre souligné que les sept spectacles prévus lors de cette série d'événements offriront l'opportunité de créer des projets artistiques majeurs qui seront célébrés lors du Festival international du conte de Marrakech, organisé tous les deux ans.

Le choix du thème "Les Epopées Arabes" pour cet événement procède d'une collaboration avec plus de 200 artistes conteurs originaires de divers pays, a-t-il expliqué, notant que "le conte est un instrument d'unification des individus et des cultures, permettant d'explorer, à travers chaque thème, les liens historiques, culturels et narratifs entre diverses régions du monde et le Maroc".

De son côté, Sally Chalabi, conteuse palestinienne, s’est dite heureuse de prendre part à cet événement qui rassemble des conteurs du Maroc et du Moyen-Orient, ajoutant que cette occasion lui offre l’opportunité de partager avec le public marocain des contes du Levant, permettant ainsi de mettant en lumière les caractéristiques uniques de cette région arabe.

Par ailleurs, elle a fait savoir que sa participation porte sur la présentation d'une histoire palestinienne intitulée "La Fille du Sultan", traditionnellement racontée aux femmes avant le mariage, mettant en évidence le rôle de la femme dans le succès ou l'échec de son partenaire de vie.

Bouillon de culture

Prix
 
Le prix de traduction Bait Al Ghasham Dar Arab (Bait Al Ghasham Dar Arab Translation Prize) a annoncé l'ouverture des candidatures pour sa deuxième édition 2024-2025 avec deux catégories principales, à savoir: le prix des traducteurs et le prix des auteurs.
Les candidatures au prix sont acceptées jusqu'au 31 juillet 2024 via le formulaire électronique dédié à chaque catégorie sur le site internet "Dar Arab".
Financé par la Fondation Bait Al-Ghasham et géré par Dar Arab, le Prix de traduction Bait Al Ghasham Dar Arab est un prix annuel qui œuvre à combler le vide en ce qui concerne la traduction de la littérature arabe vers la langue anglaise.
Le jury de ce prix comprend des spécialistes et des universitaires ayant une expérience avérée dans la traduction de la littérature arabe.
 
Réhabilitation
 
 Le ministère saoudien de la Culture, représenté par le programme historique de Jeddah, a annoncé l'achèvement des travaux du projet de renforcement et de réhabilitation de 56 bâtiments menaçant ruine dans la ville historique de Jeddah. Ces bâtiments portent de riches éléments architecturaux et patrimoniaux.
Le projet vise à mettre en valeur les monuments patrimoniaux de la région historique de Jeddah, qui comprend 600 bâtiments, 36 mosquées et 5 marchés historiques importants.
 


Lu 677 fois


Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.







L M M J V S D
1 2 3 4 5 6 7
8 9 10 11 12 13 14
15 16 17 18 19 20 21
22 23 24 25 26 27 28
29 30          


Inscription à la newsletter



services