Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Convention de jumelage entre Fès et la ville sénégalaise de Tivaouane




Convention de jumelage entre Fès et la ville sénégalaise de Tivaouane
Les villes de Fès et de Tivaouane (ouest du Sénégal) seront bientôt liées par une convention de jumelage, a indiqué, dimanche, le président de la commune urbaine de Fès, Driss El Azami El Idrissi.
"Bientôt on va lancer un accord de partenariat, de coopération de jumelage et de fraternité entre les villes de Fès et de Tivaouane", a-t-il annoncé à l’occasion de sa participation à la Foire internationale du mawlid (FIMA) qui se tient du 24 novembre au 4 décembre dans la ville spirituelle de Tivaouane, fief de la confrérie tijania au Sénégal.
"Ce sera pour nous l’occasion d’étudier tous les volets de la coopération sur tous les plans afin que cette coopération, qui est inscrite dans l’histoire et le présent, le soit également dans le futur à travers une relation bénéfique pour les deux villes", a-t-il dit lors d’une cérémonie organisée à l’occasion de la journée du Maroc à la FIMA.
"Le Sénégal et le Maroc sont liés par une longue histoire séculaire et de fraternité, qui a duré dans le temps avec une stabilité et une permanence grâce à la clairvoyance de nos deux chefs d’Etat, SM le Roi Mohammed VI et SE Macky Sall", a-t-il souligné.
"Je suis persuadé que la première édition de la Fwoire internationale du Mawlid, à laquelle sont associés les côtés spirituel, économique et commercial, connaîtra un franc succès", assurant que "c’est un devoir que la ville de Fès participe à cette première édition de la FIMA".
De son côté, le maire de la ville de Tivaouane, Mamadou Diagne Sy Mbangue, a estimé que "les relations séculières qu’entretient la ville de Tivaouane avec Fès se fondent dans la tidjania que nous partageons et que nous nous évertuons à animer et à développer dans le cadre de nos relations politiques et économiques".
"Le projet de jumelage entre la ville de Fès et Tivaouane est une exigence des populations tivaouanoises sous la bénédiction éclairée de tous les khalifs généraux qui se sont succédé à la tête de la confrérie tidjnae", a-t-il noté.
Le maire de Fès conduit une importante délégation qui prend part à la première édition de la FIMA, composée du vice-président de la Chambre d’artisanat de la région de Fès-Meknès, du président de l’arrondissement Fès-Médina et du Conseil régional du tourisme de Fès.
Quinze exposants marocains venus de la ville de Fès ont pris part au salon aménagé pour abriter cette première édition de la FIMA, où sont exposés des articles de l’artisanat marocain (habits traditionnels marocains, cuire et textile, décoration…).
Les organisateurs comptent par ailleurs accueillir plus de 200.000 visiteurs et près de 500 exposants.

Mardi 28 Novembre 2017

Lu 1402 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito









Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs