Libération






Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Contrairement aux allégations fallacieuses de l’Algérie, José Manuel Albares réitère le soutien sans équivoque de Madrid à Rabat


M.O
Jeudi 29 Septembre 2022

Le plan marocain d’autonomie est la base la plus sérieuse, réaliste et crédible pour une solution au Sahara

Quelques jours après la déclaration du président du gouvernement espagnol, Pedro Sanchez, à la 77ème Assemblée générale de l’ONU, interprétée par le gouvernement et les médias algériens comme une forme d’inflexion de la position de Madrid au sujet du Sahara marocain, le ministre des Affaires étrangères, José Manuel Albares, a réitéré, dans un entretien accordé à nos confrères du quotidien espagnol La Razon, le soutien de Madrid au plan d’autonomie proposé par le Maroc, tout en réfutant les fausses rumeurs véhiculées par la propagande algérienne et l’annonce du président Tebboune, faisant état d’un supposé changement de la position de Madrid. «La position de l’Espagne est exprimée de manière explicite dans la Déclaration conjointe hispano-marocaine du 7 avril. Il n’y a aucun doute sur ce sujet», a-t-il souligné, avant de rappeler que cette «déclaration est une feuille de route qui va se développer et durer dans le temps». «Le grand objectif étant de maintenir l’amitié avec le Maroc», a précisé José Manuel Albares. «L’Espagne considère «le plan marocain d’autonomie comme la base la plus sérieuse, réaliste et crédible pour résoudre ce différend», a-t-il également estimé, en mettant en avant «le partenariat stratégique intense liant l’Espagne et le Maroc» qui reflète, «une nouvelle étape fondée sur la transparence, la communication permanente et le respect mutuel». «La Déclaration conjointe du 7 avril est une feuille de route qui va se développer et durer dans le temps. Le grand objectif étant de maintenir l’amitié avec le Maroc», a-t-il indiqué. Et d’ajouter : «il existe une relation très étroite entre l'Espagne et le Maroc en raison de notre position géographique, de nos liens historiques, culturels, économiques, familiaux et personnels».
Le ministre des Affaires étrangères a, par ailleurs, insisté sur «le respect de son pays du rôle de l’ONU» dans ce dossier et sur «l’appui à l’envoyé personnel du secrétaire général de l’ONU pour le Sahara», en vue de parvenir à une solution à ce conflit artificiel. Une ligne politique que défend également le Maroc, contrairement à l’Algérie.
Concernant le contrôle de la migration irrégulière, José Manuel Albares a tenu à rappeler que «tous les points de la déclaration hispano-marocaine sont remplis». «On observe depuis quatre mois une baisse très importante, de 20%, des entrées irrégulières, alors qu'elles se multiplient en Europe. Il y a également eu une augmentation de 30% de notre commerce bilatéral. Le passage et la circulation des personnes à Sebta et Mellilia ont repris leur cours normal, ce qui a permis, avec la reprise complète des liaisons aériennes et maritimes, à l'opération Traversée du Détroit d’être un grand succès», a-t-il souligné. Et de rappeler que «la rencontre de haut niveau entre les deux gouvernements, qui n’a plus eu lieu depuis 2015,se tiendra avant la fin de l'année». «Nous sommes deux pays voisins et nous voyons les fruits d’une relation basée sur le bénéfice mutuel, le respect mutuel et la non-ingérence dans les affaires intérieures», a-t-il affirmé.
Le ministre des Affaires étrangères a également fait savoir que «la coopération hispano-marocaine dans ce domaine, et dans tous les autres, se déroule toujours dans le respect scrupuleux des droits de l'Homme et des droits fondamentaux». «Et ce malgré les difficultés du terrain et le défi posé par les mouvements migratoires irréguliers et la lutte constante contre les mafias de la traite humaine», a-t-il indiqué, avant de conclure :«Je veux à cette occasion transmettre toute ma solidarité à la police et la garde civile espagnoles et aux gendarmes marocains». 


Lu 691 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Dossiers du weekend | Spécial élections | Les cancres de la campagne | Libé + Eté | Spécial Eté | Rétrospective 2010 | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif | RETROSPECTIVE 2020 | RETROSPECTIVE ECO 2020 | RETROSPECTIVE USFP 2020 | RETROSPECTIVE SPORT 2020 | RETROSPECTIVE CULTURE 2020 | RETROSPECTIVE SOCIETE 2020 | RETROSPECTIVE MONDE 2020





Flux RSS