Libération





Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Conférence de presse de Driss Lachguar et Carol Moseley Braun, hôte de marque du Maroc et de l’USFP


Libé
Mardi 6 Avril 2021

Le Premier secrétaire de l’USFP, Driss Lahguar, et Carol Moseley Braun, membre du Sénat américain, tiendront ce matin à partir de 9h30 une conférence de presse au siège du parti à Rabat. Carol Moseley Braun, première femme afro-américaine à être élue au Sénat, effectue actuellement une visite au Maroc sur invitation de l’USFP. Joe Biden a fait appel à elle en 1992 pour le rejoindre comme membre du Comité judiciaire du Sénat à la Cour suprême qu’il présidait en tant que sénateur du Delaware. Au cours de la dernière campagne présidentielle, elle a joué un rôle clé dans le vote des femmes noires. Le Washington Post avait, pour rappel, annoncé en exclusivité qu’elle allait être proposée à l’Intérieur dans le cabinet de Biden, proposition qu’elle a déclinée pour des raisons de santé, préférant continuer à servir dans l’ombre. Pour les mêmes raisons, elle avait préalablement refusé la proposition du président Obama d’être nommée secrétaire d’Etat à la justice, elle qui avait été nommée, sous son administration, ambassadrice en Nouvelle-Zélande de 1999 à 2001, et, à ce titre, détachée aux Samoa de 2000 à 2001. Durant toute sa carrière politique, elle s'est fait connaître pour son plaidoyer en faveur de la réforme des soins de santé, de l'éducation et du contrôle des armes à feu. Dernièrement, elle avait soutenu la candidature de Linda Thomas au poste d’ambassadrice des Etats-Unis à l’O.N.U. Kamala Harris, vice-présidente des Etats-Unis en fonction depuis le 20 janvier 2021, est, elle aussi, une proche de Carol Moseley Braun qui adore le Maroc où elle se rend parfois en villégiature ou pour des soins. A souligner également que Carol Moseley Braun est très respectée par Marie Kerry Kennedy, présidente du Centre Robert Kennedy des droits de l’Homme. L’initiative de l’USFP est de ce fait d’autant plus louable que cette ex-sénatrice et diplomate compte parmi les figures de proue du Parti démocrate américain. Ces deux partis entretiennent, par ailleurs, des relations privilégiées au sein de l’Alliance progressiste. Il va sans dire que, de par la conjoncture actuelle, les rencontres prévues entre cette hôte de marque du Maroc et les dirigeants de l’USFP, revêtent une importance particulière.


Lu 489 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Dossiers du weekend | Spécial élections | Les cancres de la campagne | Libé + Eté | Spécial Eté | Rétrospective 2010 | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif | RETROSPECTIVE 2020 | RETROSPECTIVE ECO 2020 | RETROSPECTIVE USFP 2020 | RETROSPECTIVE SPORT 2020 | RETROSPECTIVE CULTURE 2020 | RETROSPECTIVE SOCIETE 2020 | RETROSPECTIVE MONDE 2020





Flux RSS