Le “ général de fer ” Zaloujny : Une nouvelle icône ukrainienne

 


Condoléances de S.M le Roi à la famille de Noureddine Saïl


Libé
Jeudi 17 Décembre 2020

Condoléances de S.M le Roi à la famille de Noureddine Saïl
S a Majesté le Roi Mohammed VI a adressé un message de condoléances et de compassion à la famille du journaliste et critique de cinéma Noureddine Saïl, décédé dans la nuit de mardi à mercredi. Dans ce message, le Souverain affirme avoir appris avec grande affliction la nouvelle du décès de feu Saïl, priant le ToutPuissant de l’entourer de Sa sainte miséricorde. En cette triste occasion, SM le Roi exprime aux membres de la famille du défunt et, à travers eux, à sa grande famille médiatique et culturelle ainsi que ses amis et admirateurs, Ses vives condoléances et Sa sincère compassion suite à la perte d’une personnalité unique qui était parmi les premiers fondateurs de la critique cinématographique au Maroc et ceux ayant contribué à la promotion de l’industrie cinématographique au Royaume, en tant qu’intellectuel et critique aussi bien qu’en tant que dirigeant d’institutions médiatiques et cinématographiques nationales et internationales. Le défunt avait fait preuve de compétence, de dévouement et de loyalisme,souligne le Souverain, affirmant partager la peine de la famille du défunt suite à cette perte cruelle, inscrite dans le destin imparable de Dieu. SM le Roi se remémore les qualités du regretté qui était vertueux et jouissait d’un grand amour et d’une grande estime, implorant le TrèsHaut d’accorder à sa famille patience et réconfort et de rétribuer amplement le défunt pourses bonnes œuvres au service de sa patrie et de l’accueillir dans Son vaste paradis parmi les vertueux


Lu 340 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Dans la même rubrique :
< >