Libération


Facebook
Rss
Twitter








Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Concerts live et sessions digitales au menu de la nouvelle édition de Visa For Music





La 8ème édition du premier festival et marché professionnel des musiques d'Afrique et du Moyen-Orient, "Visa For Music", se tiendra du 17 au 20 novembre 2021 à Rabat.
Selon un communiqué des organisateurs, l'appel à candidatures est désormais ouvert pour les artistes souhaitant participer à cette nouvelle édition, qui sont appelés à remplir le formulaire de candidature en ligne sur le site web de Visa For Music tout en sachant que la date limite de soumission des candidatures est fixée au 15 avril 2021.
"Né du paradoxe du formidable dynamisme de la création artistique en Afrique et au Moyen-Orient d'un côté, et de l’absence de visibilité de ses artistes de l’autre, Visa For Music s’est donné pour mission de leur offrir une tribune d’expression", souligne le communiqué, notant que ce festival constitue aujourd’hui une incroyable plateforme qui favorise les opportunités de rencontres et contribue à donner la visibilité et la place qu’ils méritent aux artistes d’Afrique et du Moyen-Orient.
"Partageant les valeurs du thème "Arts, culture et patrimoine: un levier pour construire l’Afrique que nous voulons", choisi par l’Union africaine pour cette année 2021, la 8ème édition de Visa for Music prendra une forme hybride. Forte des expériences live de ses éditions depuis 2014 et du format intégralement digital de 2020, l’édition 2021 de Visa for Music proposera une expérience inédite, mélangeant concerts live et sessions digitales", expliquent les organisateurs.
Résiliente face au contexte sanitaire actuel, cette 8ème édition se fera le porte étendard du renouvellement des priorités et orientations du domaine culturel de demain en Afrique et au Moyen-Orient.
Cette manifestation culturelle ambitionne cette année de confirmer encore une fois son rôle de rendez-vous incontournable pour les artistes et les professionnels de la filière musicale venus du monde entier : agents, maisons de disque, programmateurs, institutions culturelles et fondations, médias et formateurs, etc.
Cette année, poursuit la même source, une trentaine d’artistes et groupes d’Afrique et du Moyen-Orient seront sélectionnés par un jury composé de personnalités de la culture et du monde de la musique.
Première plateforme professionnelle de la musique du Moyen-Orient et d'Afrique, ce Salon,  qui se veut un marché international incontournable des musiques du monde et des musiques actuelles, ambitionne de promouvoir les sons africains et orientaux à travers le monde, d’encourager la mobilité artistique entre les pays africains et ceux du Moyen-Orient, ainsi que de développer leurs scènes musicales à l’international.
Selon les organisateurs, il y a également une réelle volonté de contribuer à l’amélioration de la condition des artistes du Sud et de renforcer les rapports Nord-Sud et Sud-Sud dans le domaine culturel et artistique.

Libé
Mercredi 3 Mars 2021

Lu 245 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.