Comment Justin Bieber s ’ en est sorti de la dépression


Libé
Vendredi 6 Mai 2022

En septembre 2019, Justin Bieber confiait dans un long message posté sur les réseaux sociaux souffrir de dépression. Il avait notamment expliqué à l’époque avoir commencé à se droguer à l’âge de 19 ans. «A 20 ans, j’ai pris toutes les mauvaises décisions possibles et je suis passé de l’une des personnes les plus aimées et admirées du monde à la personne la plus ridiculisée, jugée et détestée de la planète», racontait-il.

Lors d’une interview avec Ebro Darden pour Apple Music, Justin Bieber est revenu sur sa dépression et a notamment partagé ce qui l’avait aidé à en sortir. S’il avait déjà expliqué auparavant que sa femme, Hailey Bieber, y était pour beaucoup, il a néanmoins avoué avoir eu trop d’attente au début de leur mariage : «Je me souviens que lorsque je me suis marié, j'ai fait une petite dépression émotionnelle parce que je pensais que le mariage allait résoudre tous mes problèmes et ce n'était pas le cas». Il a poursuivi : «Tu veux que ta femme fasse quelque chose que tu ne fais pas et c’est difficile parfois de regarder dans le miroir et de devoir vraiment réaliser, que, peut-être que tu n'es pas la personne que tu pensais nécessairement être. C'est juste le résultat d'un traumatisme et des circonstances de la vie».

Si sa relation avec Hailey Bieber l’a d’une certaine manière remis dans le droit chemin, Justin Bieber a expliqué que c’est également sa foi en la religion qui l’a aidé à sortir de cette dépression : «J’ai toujours été très public sur mon parcours avec la religion. Bien évidemment, ma relation avec Jésus m’a aidé à ne pas être si dur avec moi-même. Je suis pardonné et il m’accompagne dans ce voyage et, jour après jour, je peux m’améliorer». Avant d’ajouter : «Quand j’ai compris que Dieu n’était pas en colère contre moi, mais aimant, prévenant, compatissant, qu’il voulait juste que chaque jour, je sois la meilleure version de moi-même, pour moi, cette perspective a vraiment tout changé ».



Lu 648 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.