Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Clôture du Colloque international de solidarité avec les communes du Sahel impactées par la crise sécuritaire


Libé
Lundi 24 Juillet 2023

Clôture du Colloque international de solidarité avec les communes du Sahel impactées par la crise sécuritaire

Le Colloque international de solidarité avec les communes et les maires impactés par la crise sécuritaire au Burkina Faso, au Mali et au Niger, organisé les 20 et 21 juillet à Dakar par l'Association des maires du Sénégal (AMS), avec la participation du Maroc comme invité d'honneur, a pris fin vendredi après-midi par l'adoption de la "Déclaration de Dakar".

Tenus sous le thème " Ensemble pour plus de solidarité et de compassion agissantes avec les communes du Sahel", les travaux de ce colloque, organisé sous le haut parrainage du président Macky Sall, ont permis de lever des mesures concrètes dont la création d'un fonds de solidarité inter-collectivités, l'identification des moyens d'atténuation des impacts de la crise et le renforcement des échanges entre les communes fragilisées.

Le colloque a vu la participation des élus locaux de trois pays impactés par la crise sécuritaire, ainsi que des responsables des Associations des pouvoirs locaux du Sénégal, du Bénin, de Côte d'Ivoire, du Togo et de Guinée-Bissau, et de représentants de l'Union économique et monétaire ouest-africaine (UEMOA).

Le colloque vise également à sensibiliser les élus locaux sur la situation des communes fragilisées, à mobiliser des partenaires nationaux et internationaux pour soutenir directement les maires impactés, et à promouvoir les rôles et responsabilités des maires et élus locaux dans la recherche de la paix, de la réconciliation, de la sécurité et du développement durable dans la sous-région.

La cérémonie de clôture de cette rencontre a été présidée par le ministre sénégalais des Collectivités, de l'Aménagement et du Développement des territoires, Mamadou Talla, qui a salué l’initiative du président de l’AMS, Omar Bâ.

Le ministre a souligné que ce colloque renforcera davantage les collectivités territoriales afin de faire face aux défis sécuritaires dans le Sahel menacé par le terrorisme.

Dans la Déclaration de Dakar, lue devant l'assistance par le président de l'AMS, les participants affirment constater "la persistance des attaques terroristes avec son cortège des personnes déplacées dont le nombre ne cesse de croître sans assistance adéquate", "la persistance de la difficulté existentielle que connaissent la majorité des populations des communes fragilisées du Sahel, y compris les premiers responsables des collectivités territoriales", ainsi que "l'inexistence de chaînes de solidarité structurées et organisées autour des autorités locales au profit des populations des territoires fragilisés". Ils déclarent constater aussi " la faible implication des autorités locales dans des actions humanitaires au profit des populations", et "la forte concentration des efforts de paix et de stabilisation sur les actions militaires au détriment des actions de développement".

La déclaration appelle, à cet égard, à "une mobilisation générale des autorités locales de la sous-région pour des actions concrètes au profit des populations impactées par la crise sécuritaire", et "à la mise en place de politiques économiques publiques locales pour créer des activités au profit des jeunes".

Le Royaume du Maroc a été représenté à cette rencontre par une forte délégation composée du wali-coordonnateur national de l'Initiative nationale pour le développement humain (INDH), Mohammed Dardouri, du président de l'Association marocaine des présidents des Conseils communaux (AMPCC), Mounir Lymouri, de la secrétaire générale de l'AMPCC, Souad Zaidi, du directeur du pôle accompagnement de la mise en œuvre des programmes au sein de la Coordination nationale de l'INDH, Said Ziane, et d’Amal Zaidi, chef de département de la coopération technique à l'Agence marocaine de la coopération internationale (AMCI), en plus de Mostafa Ameur, chargé du projet du Fonds africain d’appui à la coopération décentralisée internationale des collectivités territoriales (FACDI).

Le colloque a été l'occasion pour les membres de la délégation marocaine de présenter devant les participants les objectifs et le rôle de l'Initiative nationale pour le développement humain (INDH), chantier Royal d'envergure lancé en mai 2005, et l'expérience du Fonds africain d’appui à la coopération décentralisée internationale des collectivités territoriales (FACDI) en tant qu’incubateur pour le développement de la coopération Sud-Sud.

Dans une allocution à l’ouverture des travaux de ce colloque international, Mounir Lymouri, président de l'AMPCC, a, souligné que le Maroc, sous la conduite éclairée de Sa Majesté le Roi Mohammed VI, a toujours prêté une attention particulière à la situation sécuritaire dans les pays du Sahel.

Face à l'urgence et à la nécessité d'agir, SM le Roi a initié une série d'actions concrètes pour soutenir ces pays frères, qui font face à des défis sécuritaires majeurs", a-t-il dit, relevant que le Maroc qui a déployé des efforts diplomatiques considérables en travaillant avec la communauté internationale pour promouvoir la stabilité et la sécurité dans la région, a encouragé le dialogue entre les différentes parties prenantes et a plaidé pour des solutions pacifiques et durables aux conflits qui secouent ces pays.



Lu 563 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Dossiers du weekend | Actualité | Spécial élections | Les cancres de la campagne | Libé + Eté | Spécial Eté | Rétrospective 2010 | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif | RETROSPECTIVE 2020 | RETROSPECTIVE ECO 2020 | RETROSPECTIVE USFP 2020 | RETROSPECTIVE SPORT 2020 | RETROSPECTIVE CULTURE 2020 | RETROSPECTIVE SOCIETE 2020 | RETROSPECTIVE MONDE 2020












Flux RSS
p