Le “ général de fer ” Zaloujny : Une nouvelle icône ukrainienne

 


Clôture de la troisième édition des Ateliers de l’Atlas


Libé
Dimanche 6 Décembre 2020

Clôture de la troisième édition des Ateliers de l’Atlas
La Fondation du Festival International du Film de Marrakech (FIFM) a annoncé vendredi la clôture de la troisième édition des Ateliers de l’Atlas, son programme industrie dédié aux cinémas du continent africain et du monde arabe, initié en 2018 avec le soutien de Netflix. Tenue en ligne du 30 novembre au 3 décembre 2020, cette édition des Ateliers de l’Atlas a réuni 300 professionnels internationaux autour d’une sélection de 23 projets en développement et films en tournage ou en postproduction, portés par une nouvelle génération de cinéastes marocains, arabes et africains, indique la Fondation dans un communiqué.

Les participants ont assisté à trois tables-rondes, inaugurées par le réalisateur franco-sénégalais Alain Gomis en conversation avec sa directrice de la photographie Céline Bozon autour de leur collaboration sur “Félicité”, ajoute le communiqué. Les professionnels marocains ont bénéficié de consultations individuelles dans le cadre de Atlas Station, un nouveau programme initié en collaboration avec Dox Box, Powered by Dox Garage, relève la même source, notant que six projets marocains en développement ont été présentés dans la section “Regards sur l’Atlas”.

Par ailleurs, la sélection de dix projets en développement et sept films en tournage ou postproduction a bénéficié de consultations par 14 professionnels internationaux, avant d’être présentée dans le cadre d’un marché de co-production qui a généré plus de 350 rendez-vous avec des professionnels internationaux, selon les organisateurs. Décerné pour la seconde année dans le cadre des Ateliers, le Prix Artekino International de la chaîne franco-allemande Arte a été remis au projet en développement “Among us” (Parmi nous) de Sofia Alaoui (Maroc) produit par Margaux Lorier.

Le jury des Prix Atlas à la postproduction composé de Tala Hadid (photographe, cinéaste), Emilie Bujès (directrice artistique de Visions du réel) et Hédi Zardi (vendeur, Luxbox) a récompensé les films “Rising up at Night” (Tongosa) de Nelson Makengo (République Démocratique du Congo) produit par Rosa Spaliviero et Dada Kahindo et “Feathers of Father” de Omar El Zohairy (Egypte), produit par Juliette Lepoutre et Pierre Menahem .

En trois éditions des Ateliers de l’Atlas, le Festival International du Film de Marrakech s’est affirmé comme un rendez-vous incontournable pour les professionnels de l’industrie cinématographique mondiale désireux de découvrir des nouveaux talents des cinémas du monde arabe et du continent africain, conclut le communiqué. Il est à rappeler que Les ateliers de l’Atlas se veulent une plateforme industrie du Festival International du Film de Marrakech qui a pour mission d’accompagner une nouvelle génération de cinéastes marocains, arabes et africains et de les exposer à l’international.

Les Ateliers de l’Atlas sont à la fois une plateforme créative et professionnelle au service des cinéastes et un lieu d’échanges entre les professionnels internationaux et les talents régionaux. Les Ateliers de l’Atlas sont conçus pour accompagner les réalisateurs émergents de la région dans la préparation de leur premier, deuxième ou troisième longs métrages (fiction ou documentaire), qu’ils soient accompagnés d’un producteur ou seuls.


Lu 551 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.