Libération


Facebook
Rss
Twitter








Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Clôture à Nouakchott de la 1ère édition de la Semaine du Maroc





Le rideau est tombé, samedi, sur les manifestations de la première édition de la Semaine du Maroc, qui se sont déroulées du 16 au 22 décembre à Nouakchott avec un programme riche en activités économiques, commerciales, culturelles et artistiques. Organisée par l'ambassade du Maroc à Nouakchott, en partenariat avec le ministère mauritanien du Commerce et du Tourisme et la Chambre mauritanienne du commerce, de l'industrie et de l'agriculture, cette manifestation était l'occasion d'insuffler une nouvelle impulsion à la dynamique que connaissent les relations économiques entre le Maroc et la Mauritanie, en offrant un espace de rencontres entre les acteurs institutionnels et privés pour discuter des moyens de booster les échanges commerciaux entre les deux pays. Cet événement, organisé en partenariat aussi avec l'Agence marocaine de développement des investissements et des exportations (AMDIE), la Maison de l'artisan, et l'Etablissement autonome de contrôle et de coordination des exportations (EACCE), a permis de promouvoir le patrimoine matériel et immatériel commun entre le Royaume et la Mauritanie. Les activités de cette manifestation se sont déroulées dans des pavillons d'exposition modernes conçus et meublés dans le pur style architectural marocain, sur une superficie d'environ 3000m2. Ces pavillons étaient répartis dans un espace conçu sous forme d'un village typique abritant les artisans marocains venus de plusieurs villes du Royaume (Laâyoune, Fès, Marrakech, Agadir...). Outre la présentation des produits d'artisanat (céramique, menuiserie, poterie, cuir...), les artisans ont également étalé leur savoir-faire en exposant les méthodes de production devant les visiteurs. En plus, un espace dédié aux entreprises commerciales marocaines a permis à celles-ci de présenter leurs produits (électroménagers, produits de nettoyage ...). Les pavillons comprenaient aussi des tentes marocaines traditionnelles où plusieurs coopératives ont exposé leurs produits artisanaux (bijouterie, dinanderie, habits traditionnels, tapisserie ...), et leurs produits du terroir marocain (dattes, huile d'argan, safran, cosmétiques naturels, huiles végétales ...). La programmation a, en outre, été marquée par l'organisation de deux colloques tenus sur "Le Climat des affaires au Maroc" et les "Echanges commerciaux entre le Maroc et la Mauritanie: réalité et perspectives", animés par des experts et universitaires marocains et mauritaniens. Lors de la journée de clôture de cette manifestation, les visiteurs ont pu savourer un concert artistique animé par le groupe Chabab Al Andalous (Jeunes de l’Andalousie), dirigé par l'artiste Mohamed Al-Amin Doubi, qui a enchanté le public par des chants andalous marocains, en plus d'une part de musique soufie. La soirée de clôture a été agrémentée de chants gnaouis, de chansons interprétées par le chanteur marocain Abdelali Anwar et l'artiste mauritanienne Lubaba Bint Al-Maidah, outre des lectures de poésies marocaines et mauritaniennes.

Libé
Lundi 23 Décembre 2019

Lu 1455 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.