Libération



Facebook
Rss
Twitter






Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Clôture à Fès du Festival “Maison de théâtre et des arts du spectacle”




Clôture à Fès du Festival “Maison de théâtre et des arts du spectacle”
La troisième édition du Festival "Maison de théâtre et des arts du spectacle" initiée par l'Association "Maison d'arts", a pris fin, dimanche à Fès.
C’est la pièce "Al Majdoubia" de la troupe "Atelier 21 du théâtre" de Casablanca qui s’est adjugé "le prix du travail complet". La pièce écrite par Abdelmajid Saadallah et mise en scène par Sami Saadallah, aborde le sujet du viol en tant que phénomène sociétal à travers l’histoire de deux personnages ayant vécu cette expérience douloureuse.
La troupe "Fiesta Africano" de Fès a remporté, elle, le prix de la meilleure scénographie pour sa pièce "Paranoïa", écrite par Mouhcine Zeroual et mise en scène par Khaled Azouichi.
Quant au prix de la meilleure mise en scène, il est revenu à la pièce "Les oubliés" (Al Mansyoun) de Réda Tsouli, laquelle a remporté, également, les prix de la meilleure interprétation féminine (Hasnae Tayssir) et masculine (Said El Wadghiri).
Les pièces ayant pris part à la compétition officielle de cette édition, ont été départagées par un jury composé du dramaturge Abdelfattah Abtani (président), de l'écrivain Driss Dahbi et des acteurs marocains Hassan Mikkiat et Z'hour Soleimani et espagnole Mercedes De Ricardo.
La cérémonie de clôture de cette troisième édition du Festival "Maison de théâtre et des arts du spectacle", initiée sous le thème "Fès respire théâtre et spectacle", a été marquée par le vibrant hommage rendu à l'actrice marocaine Bouchra Ahrich.
Organisé du 13 au 15 décembre, le festival a connu la présentation de plusieurs pièces théâtrales dans de nombreux espaces de la ville de Fès outre l'organisation d'une matinée pour les enfants et des ateliers de formation au profit des jeunes.

Mercredi 18 Décembre 2019

Lu 749 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.