Aucun événement à cette date.



Clara Luciani se dévoile dans son propre documentaire

Mardi 21 Février 2023

Clara Luciani se dévoile dans son propre documentaire
La nouvelle star de la chanson française, Clara Luciani, a été l’invitée de l’émission «Quelle époque», présentée par Léa Salami, le 18 février 2023. La nouvelle star cherche à travers son documentaire «Ça commence comme ça » à transmettre un message bien clair: malgré toutes les circonstances, on peut réaliser ses rêves. Il suffit de la persévérance pour y arriver. En fait, ce qui est évident, c’est qu’elle était harcelée à l’école pour ses défauts physiques, ô combien futiles ! Elle souffrait à cause de sa taille (elle faisait déjà 1m 76 à l’âge de 12 ans), du coup, les élèves se moquaient d’elle, si ce n’était pas par les mots, alors c’était par le regard et autres gestes. Or, ce qui est bien, c’est que ces élèves, maltraités, deviennent plus utiles à la société par la suite. Leur souffrance leur donne donc plus de force. Que l’artiste se dévoile dans le documentaire qu’elle a réalisé, l’objectif était de dénoncer l’injustice qu’on peut subir à cause de ses défauts physiques, dont d’ailleurs, comme on le sait, personne n’est responsable, puisque le physique est bien évidemment le produit de la nature. En revanche, celui qui lui donnera de la joie, c’est son grand-père, qui l’a initiée à divertir les gens. Cet homme, incomparable selon la chanteuse, qui avait une vie difficile, était pourtant un homme qui ne se plaignait pas, ce qui a appris à l’artiste à avoir plus de confiance et plus de résistance. En plus de ses autres compétences, la nouvelle star possède une voix douce et particulière, d’autant qu’elle a le mérite d’être comparée à une autre star Françoise Hardy, qui avait le même problème physique que Luciani. Malgré tout, bien que certains prétendaient qu’elle n’avait pas une voix suffisante et qu’elle manquait de présence scénique, la chanteuse a remporté déjà le prix de la Victoire de l’artiste féminine. La réalisation de ce documentaire, souligne Clara Luciani, donne une lueur d’espoir pour les plus harcelés et c’est loin d’être un projet exhibitionniste. 

Par Najib Allioui Enseignant agrégé aux classes préparatoires de BTS, Casablanca.

Lu 2495 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Dossiers du weekend | Actualité | Spécial élections | Les cancres de la campagne | Libé + Eté | Spécial Eté | Rétrospective 2010 | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | USFP | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif | RETROSPECTIVE 2020 | RETROSPECTIVE ECO 2020 | RETROSPECTIVE USFP 2020 | RETROSPECTIVE SPORT 2020 | RETROSPECTIVE CULTURE 2020 | RETROSPECTIVE SOCIETE 2020 | RETROSPECTIVE MONDE 2020 | Videos USFP | Economie_Zoom | Economie_Automobile | TVLibe






Inscription à la newsletter