Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Cinquantenaire du FNAP de Marrakech




Dans le cadre de la préparation de la 50e édition du Festival international des arts populaires qui aura lieu à Marrakech du 2 au 6 juillet prochain, le comité d’organisation a tenu une conférence de presse, vendredi soir à l’Hôtel de ville, pour mettre la lumière sur cet événement culturel et artistique. Organisée sous le Haut patronage de Sa Majesté le Roi Mohammed VI et ayant pour thème « Richesse et diversité du patrimoine culturel national », cette édition revêt un caractère particulier du fait qu’elle marque le cinquantenaire d’un festival patrimonial qui témoigne de la grandeur et de la diversité culturelle et artistique de notre pays. A ce propos, Azeddine Guara, conseiller du ministre de la Culture et de la Communication, a mis en exergue dans son allocution l’intérêt qu’accorde le ministère au FNAP, son intention de le hisser sur les plans artistique et organisationnel au rang des grands rendez-vous nationaux et internationaux, et ce grâce au succès des précédentes éditions. Et d’ajouter que le ministère travaille d’arrache-pied pour permettre au Festival national des arts populaires d’être classé patrimoine humain par l’UNESCO.
De son côté, Mohamed Knidiri, président de l’Association le Grand Atlas, a souligné lors de son intervention que la 50e édition du FNAP sera exceptionnelle, en indiquant que le nombre des artistes y participant dépassera les 600, représentant 40 troupes folkloriques, dont 25 évolueront sur la scène du prestigieux Palais El Badie tandis que les 15 autres animeront l’ensemble des quartiers et places de la ville ocre, en l’occurrence la place Jamaa El Fna, la place El Harti, l’oasis du Moussala et le Théâtre Royal. L’autre particularité de cette édition, selon M. Knidiri, est la participation de troupes folkloriques étrangères, venant des quatre coins du globe, à savoir les troupes « Les Slaves » (Ukraine), «Yuechi » (Chine), « Drapo Africa » (Sénégal) et « Nejma » (Algérie), en plus d’une troupe américaine. Pour ce qui est du choix des troupes, le président de l’AGA a souligné qu’une commission mixte constituée de l’Union nationale des arts populaires, de la Fédération des arts populaires et de l’Association le Grand Atlas a fixé des critères de base pour élire les meilleures artistes en mesure d’animer ce rendez-vous artistique et culturel. Mohamed Knidiri a précisé que, contrairement aux précédentes éditions, tous les artistes seront hébergés dans des résidences et hôtels classés de la ville ocre. A souligner qu’en marge de la 50e édition du FNAP, des conférences et des tables rondes sont programmées et seront animées par un panel de chercheurs, d’académiciens et  de journalistes nationaux et internationaux.

Mardi 21 Mai 2019

Lu 693 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif











Mots Croisés

Maroc Casablanca www.my-meteo.com