Libération




Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Challenge photographique universitaire




Dans notre édition du 9 décembre dernier, nous évoquions le lancement du programme Career Center, initié par l'Agence américaine pour le développement international (USAID Maroc), en étroite collaboration avec le ministère de l’Education nationale, de la Formation professionnelle, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique. Depuis, cet outil pédagogique n’a lésiné ni sur l’effort ni sur les initiatives afin d’enrichir la vie quotidienne des  93 683 étudiants qui occupent les bancs universitaires. Preuve en est, le récent lancement d’un chalenge photographique. 
Exclusivement destiné aux étudiants des différentes Universités Hassan 2 de Casablanca, ce concours vise à braquer les objectifs sur la femme, et plus particulièrement à mettre le point sur les activités professionnelles qui font son quotidien. Ainsi, les étudiants passionnés ou simples amateurs de photographies qui envisagent d’y participer, devront  immortaliser un instantané d’une femme sur son lieu de travail et l’envoyer avant le 10 janvier 2018 par mail à l’adresse klahyani@careercenter.ma.
Cette photographie au format (.png et jpeg), doit être impérativement accompagnée d’un intitulé et d’un texte descriptif (en fichier PDF, 2500 caractères au maximum). 
Les 10 meilleures photographies choisies par le jury composé d’un panel de professionnels seront soumises par la suite à un jury d’étudiants de l’Université Hassan 2 de Casablanca. Ce dernier aura la lourde tâche de sélectionner les photos primées avant qu’elles ne soient exposées le mercredi 7 février 2018 au Career Center de l’UH2C.  Etudiantes et étudiants,  à vos appareils photos !

Libé
Lundi 18 Décembre 2017

Lu 859 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 18 Septembre 2020 - 18:55 Le secteur du livre affaibli par la pandémie

Vendredi 18 Septembre 2020 - 16:57 Décès de Mohamed Talal