Facebook
Rss
Twitter









Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Cérémonie à Casablanca en hommage au vivre-ensemble entre musulmans et chrétiens





De jeunes militants des Associations "Marocains pluriels" et "Les 109" ont rendu visite, dimanche, à la paroisse Notre Dame de Lourdes de Casablanca, en témoignage de l'attachement au vivre-ensemble entre musulmans et chrétiens. Ils ont offert des fleurs aux chrétiens vivant au Maroc et ce, à l'occasion de la fête de la Toussaint et en signe de soutien et de compassion suite à l'attaque de Nice (France). Cette cérémonie, qui s'est déroulée dans un cadre de cordialité, a permis aux deux parties, chrétiens et musulmans, de réitérer leur attachement infaillible à la promotion des valeurs du vivre-ensemble, d'amitié et de fraternité, lesquelles s'appuient notamment sur le dialogue, le partage et la tolérance. "Ce geste de vivre-ensemble vise à répondre aux nombreux messages de félicitations reçus de la part des chrétiens -vivant chez nous, véritables Marocains de cœur ou de l'étranger en tant qu'amoureux du Maroc- via les réseaux sociaux à l'occasion de l'Aid Mawlid Nabawi", a indiqué le président de "Marocains pluriels", Ahmed Ghayet, dans une déclaration à la MAP. Il s'agit également d’"exprimer notre compassion et de présenter nos condoléances aux fidèles des églises de notre pays suite au meurtre barbare de trois chrétiens dans une cathédrale à Nice, en France, et de rappeler, dans ces temps troubles, à quel point le Maroc est respectueux de toutes les confessions", a-t-il poursuivi. Et d'ajouter: "C'est aussi dire à quel point en tant que jeunes Marocains, en tant que jeunes musulmans, nous avons du respect pour les Prophètes des trois religions". "Le Maroc est depuis toujours une lumière dans les ténèbres qui parfois ensevelissent la fraternité et le vivre-ensemble. Nous voulions par notre geste montrer que les jeunes générations ont pris le relais et que nous sommes les héritiers de cette culture, de cette richesse, dont SM le Roi Mohammed VI, Amir Al-Mouminine, a encore fait la démonstration en invitant Sa Sainteté le Pape François au Maroc à visiter notre pays", a relevé Ahmed Ghayet. De son côté, le Père Laurant Berte, responsable de la paroisse Notre Dame de Lourdes de Casablanca, a souligné l'importance d'inviter chaque personne, quelle que soit sa religion, à la fraternité, la solidarité, la reconnaissance mutuelle et à l'entraide. "Nous sommes de passage dans ce monde. Le plus important est de se préparer à la rencontre de Dieu un jour", a-t-il soutenu, estimant que le dialogue et la reconnaissance mutuelle constituent des prérequis pour le vivre-ensemble. Et de renchérir: "Il faut savoir que nous sommes tous des frères et des sœurs. Quand on reconnaît que l'autre est l'autre de moi-même, il est difficile de lui faire du mal". Pour sa part, le président de l’Association "Les 109", Mohamed Reda Khadfy, a indiqué que cet événement permet de montrer que le Maroc sera toujours une terre d'accueil et que toute personne peut pratiquer librement sa religion. "Nous nous réjouissons que le Maroc n'a pas succombé aux menaces terroristes comme ce fut, malheureusement, le cas pour d'autres pays", a-t-il conclu.

Libé
Lundi 2 Novembre 2020

Lu 383 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.