Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Centrale Danone baisse le prix de son lait frais pasteurisé

La filiale du groupe français renonce à sa marge sur ce produit pour répondre aux attentes des consommateurs




En réponse au boycott des consommateurs qui a vraisemblablement impacté les ventes de ses produits laitiers, Centrale Danone (détenue à 99,68% par le groupe français Gervais Danone) a décidé de renoncer à ses marges sur le lait frais pasteurisé et promis une plus grande transparence de la collecte à la commercialisation.
Après une vaste campagne de concertation lancée fin juillet dernier, qui a permis de rencontrer et d’échanger avec près de 100.000 consommateurs de divers milieux sociaux et de différentes catégories ainsi que les principaux acteurs de la chaîne de distribution, le groupe français a fait connaître, mercredi dernier, les principales mesures commerciales prises afin de mettre un terme à cette crise unique.
La première mesure annoncée concerne la baisse dès ce vendredi du prix de son produit phare, le lait frais pasteurisé. Objet principal du courroux des consommateurs marocains, la tarification de ce produit va passer de 3,5 DH à 3,20 DH. Ce qui équivaut à une baisse de 30 centimes.
Dans le même élan, le top management a annoncé une deuxième mesure. Il s’agit cette fois-ci de l’introduction sur le marché marocain d’une nouvelle référence de lait frais pasteurisé demi-écrémé. Les consommateurs pourront s’offrir le nouveau produit laitier, présenté en sachet de 470 ml, au prix de 2,5 DH. Comme l’a souligné le PDG du groupe Danone, Emmanuel Faber, ces mesures répondent aux attentes en matière de pouvoir d’achat exprimées par les consommateurs à travers le boycott lancé fin avril sur les réseaux sociaux.
Abondant dans le même sens, le directeur général de la société, Didier Lamblin, a, pour sa part, insisté sur le fait que les mesures prises répondent aux attentes des consommateurs et préservent la pérennité de la filière et les revenus des éleveurs et des commerçants, rapporte MAP.
La troisième mesure est une promesse de transparence. A ce sujet,  Emmanuel Faber a annoncé que le groupe a également décidé de mettre en place une série d’actions à même d’assurer une plus grande transparence de la collecte à la commercialisation. Il a ainsi précisé que l’entreprise s’engage à publier, tous les six mois, une grille tarifaire moyenne d’achat du lait.
Pour rappel, le PDG du Groupe Danone avait souligné le 26 juin dernier que le groupe se pencherait sur trois principales questions qu’il avait déclinées en trois engagements.
Le premier engagement concernait l’accessibilité en prix du lait frais pasteurisé de la marque Centrale, le deuxième portait sur le maintien de sa qualité « sans transiger » et le troisième visait la transparence. Trois promesses sur lesquelles le patron du groupe français est revenu lors de la rencontre tenue mercredi dernier.
«Nous avons conduit une consultation qui nous a permis de prendre contact avec tous les acteurs de la filière. Cette consultation a pris de multiples visages et voies mais elle a permis de discuter avec les consommateurs », a-t-il déclaré.
Soulignons qu’au-delà de répondre aux préoccupations des parties prenantes du lait, le  mouvement de boycott lancé sur les réseaux sociaux a eu un sérieux impact sur les ventes de la marque Centrale dont le chiffre d'affaires a baissé de 40% depuis le lancement de la campagne de boycott.
Cet effondrement a sans doute contribué à faire bouger les choses au profit des consommateurs qui peuvent d’ores et déjà savourer une belle victoire.

Alain Bouithy
Vendredi 7 Septembre 2018

Lu 637 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito











Mots Croisés