Libération



Facebook
Rss
Twitter






Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Cartier Saada affiche des réalisations semestrielles en progression




A l’issue du premier semestre semestre d’activité clos le 30 septembre 2017, le spécialiste dans la conserve de fruits et légumes, Cartier Saada, affiche des réalisations financières globalement en hausse, commentent les analystes de BMCE Capital Bourse.
A l’occasion de la publication des résultats semestriels de la société cotée en Bourse, les analystes financiers mettent en avant une progression de 5,5% du résultat net de Cartier Saada à 5,5 millions de dirhams (MDH), pour une marge nette en quasi-stagnation à 7,1 points (+0,1 point), rapporte la MAP.
Ce résultat intègre une charge d’IS qui s’allège de 3,4% à 1,1 MDH, relève la même source, notant que le résultat non courant réalise, quant à lui, une ascension de 2,9x à 1,5 MDH, en raison de la réalisation des produits de cession de 511,3 mille dirhams (KDH).
Pour sa part, les revenus de Cartier Saada ressortent en hausse de 6,4% à 77,5 MDH, tandis que l’excédent brut d’exploitation (EBE) se replie de 1,6% à 10,5 MDH, a-t-elle ajouté.
Cette évolution intègre un alourdissement de 63,3% des achats consommés de matières et fournitures à 47,1 MDH, atténué partiellement par une variation de stocks de produits en amélioration à -2,2 MDH, contre -18,3 MDH une année auparavant. La marge d’Ebitda, elle, recule de 1,1 point à 13,5%.
Dans ce sillage, le résultat d’exploitation se déprécie de 2,9% à 6,3 MDH pour une marge opérationnelle de 8,2% (-0,8 point), au moment où le résultat financier creuse son déficit à -1,2 MDH, sous l’effet de la constatation des dotations financières de 532,2 KDH.
De son côté, l’analyse bilancielle de la société laisse apparaître une dégradation de 60,6% du fonds de roulement à 49,6 MDH et un besoin en fonds de roulement (BFR) de 91 MDH, contre un excédent en fonds de roulement (EFR) de 19,3 MDH au 31 mars 2017. S’agissant de la trésorerie nette, elle atténue son déficit, passant de -51,7 MDH à fin mars dernier à -41,4 MDH au 30/09/2017, au moment où l’endettement net de la société diminue de 17,5% à 58,3 MDH, pour un gearing de 54,7% contre 66% au 31mars 2017.(MAP)

Jeudi 28 Décembre 2017

Lu 783 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Dans la même rubrique :
< >