Libération



Facebook
Rss
Twitter






Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Campagne de vaccination de rappel des bovins contre la fièvre aphteuse couplée à l’identification des bovins non identifiés




Dans le cadre du programme de prévention contre la fièvre aphteuse bovine apparue en Algérie et Tunisie en 2017, et afin de renforcer l’immunité du cheptel bovin national, une campagne de vaccination de rappel contre cette maladie sera lancée par l’Office national de sécurité sanitaire de produits alimentaires (ONSSA) à partir du 20 décembre 2017 et se poursuivra jusqu’au 28 février 2018. 
Cette campagne sera exécutée sur tout le territoire national en association avec l’identification des bovins non encore identifiés, par les vétérinaires privés mandatés (VSM) et les services vétérinaires de l’ONSSA dans les zones non octroyées aux VSM, en étroite collaboration avec les différents intervenants (autorités locales et représentants des éleveurs). 
Dans un communiqué, l’ONSSA précise que la dernière campagne de vaccination contre la fièvre aphteuse bovine (sérotypes O et A), réalisée du 15 juillet 2017 au 10 octobre 2017, a permis de vacciner plus de 2,6 millions de têtes, soit près de 90% de l’effectif bovin national. Parallèlement, la surveillance sanitaire du cheptel bovin se poursuit sur l’ensemble du territoire national pour consolider les mesures préventives déjà entreprises, et ce, afin de préserver le statut sanitaire indemne de notre pays vis-à-vis de cette maladie.  
L’ONSSA précise également que l’état sanitaire du cheptel national est bon et aucun cas de fièvre aphteuse n’a été enregistré depuis le 13 novembre 2015. 

Libé
Mardi 19 Décembre 2017

Lu 1877 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.