Le “ général de fer ” Zaloujny : Une nouvelle icône ukrainienne

 


Bruce Willis viré d’ une pharmacie pour avoir refusé de porter le masque


Libé
Jeudi 14 Janvier 2021

Bruce Willis viré d’ une pharmacie pour avoir refusé de porter le masque
L’ acteur emblématique de Piège de Cristal ferait-il partie des farouches partisans des “anti-masques” ? Bruce Willis a en effet attiré l’attention lundi après avoir refusé de porter un masque en entrant dans une pharmacie. Pourtant, alors que l’Europe fait face à une troisième vague, la pandémie de coronavirus continue de faire des ravages aux Etats-Unis. Le pays détient le triste record de près de 381 000 morts liées au Covid-19, à ce jour. Tandis que Los Angeles comptabilise plus de 10 000 décès depuis le début de l’année, la Californie a décidé de renforcer les mesures sanitaires en vigueur dans l’état, comme la suspension les tournages à Hollywood ou encore le port du masque dans les lieux fermés accueillant du public.

Mais mardi 12 janvier, Page Six a révélé que Bruce Willis avait été refoulé d’une pharmacie. L’ancien mari de Demie Moore aurait ainsi refusé de se protéger le visage avec le foulard qu’il portait alors autour de son cou. Face à son refus de porter un masque, la star hollywoodienne a alors été invitée à quitter les lieux. Il a donc dû rebrousser chemin. Bruce Willis a, depuis, fait part de ses regrets et a invité ses concitoyens à ne pas suivre son exemple, dans un communiqué relayé par People. “C’était une erreur de jugement. Restez en sécurité et continuons tous à porter un masque,” s’est-il contenté de déclarer.

Tom Hanks

Bruce Willis viré d’ une pharmacie pour avoir refusé de porter le masque
Le comédien américain Tom Hanks présentera une émission spéciale, diffusée simultanément sur toutes les grandes chaînes américaines, au soir de l’investiture de Joe Biden, avec des invités musicaux comme Jon Bon Jovi ou Justin Timberlake, selon plusieurs médias américains. Sollicitée par l’AFP, l’équipe Biden n’a pas donné suite, mais Justin Timberlake et la chanteuse Demi Lovato ont chacun confirmé à la fois la tenue de l’événement et leur présence. Le programme a été mis sur pied par le comité d’investiture présidentielle et remplacera les habituelles festivités autour de la cérémonie d’investiture, remisées cette année pour des raisons sanitaires et de sécurité publique.

En 2009, Aretha Franklin avait chanté lors de la première cérémonie d’investiture de Barack Obama. S’étaient également produits Bruce Springsteen, U2, Shakira ou Stevie Wonder. Quatre ans plus tard, le président réélu avait cette fois pu compter sur Beyoncé pour l’hymne national. En 2017, Donald Trump, en revanche, avait dû lui se contenter de deuxième, voire troisième couteaux pour sa cérémonie, car peu apprécié du monde du spectacle. “Celebrating America”, l’émission spéciale diffusée mercredi 20 janvier en primetime (20H30 à 22H00 heure de l’est), sera retransmise sur ABC, CBS, NBC, CNN et MSNBC, ainsi que sur la chaîne YouTube du comité d’investiture. Le programme se veut aussi un hommage aux “héros” de l’année écoulée, marquée par la pandémie de coronavirus.


Lu 244 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Dans la même rubrique :
< >

Lundi 15 Août 2022 - 10:22 Moga Festival de retour à Essaouira