Britney Spears : Je veux juste reprendre ma vie


Libé
Vendredi 2 Juillet 2021

Britney Spears : Je veux juste reprendre ma vie

Déprimée et traumatisée. C'est avec ces mots que la star internationale Britney Spears a justifié sa demande de levée de tutelle lors d'une audition devant un tribunal de Los Angeles.

Une tutelle mise en place en 2008. À l'époque, la chanteuse pop souffre de problèmes psychologiques. Épiée par les paparazzis, ses faits et gestes sont médiatisés à travers le monde. Régulièrement sous l'emprise de la drogue, ses enfants lui sont retirés. Elle effectue plusieurs cures de désintoxication et est également hospitalisée dans un hôpital psychiatrique. On lui diagnostique des troubles bipolaires.

Son père, avec lequel elle entretient de mauvaises relations, réclame alors une mise sous tutelle temporaire, qui s'est finalement prolongée dans le temps. Et cela implique de nombreuses restrictions pour la star internationale. Concrètement, depuis 13 ans, Britney Spears n'est plus libre de ses choix. Chacune de ses décisions doit être validée par son tuteur. Impossible par exemple de disposer librement de son argent. Son père laisse à sa disposition 2000€ par semaine quand lui dispose d'un salaire fixe de plus de 100.000 euros par an et un pourcentage sur les recettes générées par sa fille.

Pire, il lui est impossible de se marier ou encore d'avoir des enfants. La chanteuse explique avoir un stérilet qu'elle souhaite retirer, mais ses tuteurs refusent.

La star peut tout de même compter sur le soutien de ses fans qui se mobilisent depuis 2009 à travers un #FreeBritney, en Français "Libérez-Britney".

Aujourd'hui, Britney Spears demande le retrait total de son père dans cette tutelle. Un père qui lui fait peur, dit-elle.

C'est la première fois qu'elle s'exprime sur le sujet. "Je veux juste reprendre ma vie, ça fait treize ans et ça suffit", a lancé la pop star qui s'exprimait, à sa demande expresse, lors d'une audience menée via internet. "Je ne suis pas heureuse, je ne peux pas dormir. Je suis tellement en colère", a déclaré la chanteuse de 39 ans, affirmant que cette mesure judiciaire comparable à un régime de tutelle lui fait "plus de mal que de bien".

Dans une brève déclaration lue devant le tribunal, Jamie Spears a dit être "désolé de la voir dans une telle souffrance" et a affirmé qu'il aimait "beaucoup" sa fille!



Lu 498 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.
br