Libération


Facebook
Rss
Twitter








Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Bouillon de culture





R. Kelly

Le mouvement de soutien aux victimes d’abus sexuels Time’s Up a lancé une campagne lundi pour mettre fin à la carrière du chanteur de R&B R. Kelly, réclamant une enquête sur les accusations d’abus sexuels qui l’entourent depuis des années même s’il n’a jamais été condamné. L’organisation WOF (“Women of color”), une des organisations membres du mouvement Time’s Up, cite la condamnation jeudi dernier de l’ex-légende de la télé américaine Bill Cosby pour agression sexuelle comme “le début” d’actions destinées à aider les femmes noires ayant été abusées. Elle demande à ce que “des enquêtes appropriées” soient menées suite aux informations accusant le chanteur de “I Believe I Can Fly” d’abus sexuels sur des femmes, parfois mineures, au fil des années.

Ashley Judd

L’actrice Ashley Judd a porté plainte lundi contre le producteur déchu Harvey Weinstein au tribunal de Los Angeles, l’accusant d’avoir ruiné sa carrière après qu’elle eut résisté à son harcèlement sexuel. La comédienne fut l’une des premières à avoir brisé le silence sur le producteur, accusé d’avoir harcelé, agressé sexuellement ou violé une centaine de femmes, dont des stars comme Angelina Jolie, Gwyneth Paltrow ou encore Léa Seydoux.
La plainte affirme que M. Weinstein a annihilé ses chances d’apparaître dans la trilogie fantastique de Peter Jackson “Le Seigneur des Anneaux”, l’une des plus lucratives de l’histoire du cinéma, en affirmant au réalisateur et à sa co-productrice que travailler avec la comédienne était “un cauchemar”. “Avec ces attaques sans fondement, Weinstein a réussi à faire inscrire Mme Judd sur une liste noire et a mis fin pour elle à la possibilité de travailler sur ce qui est devenu une série de films générant des milliards de dollars et 17 Oscars”, dénonce la plainte.

Mercredi 2 Mai 2018

Lu 258 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.