Libération







Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Bouillon de culture




Le Clézio 
Le prix Nobel de littérature Jean-Marie Gustave Le Clézio s’est dit, dans le Journal du dimanche, "scandalisé" par les mauvais traitements infligés en France aux migrants, appelant le Président français Emmanuel Macron à tenir "davantage" compte des défavorisés. "Je reste scandalisé par la manière dont sont appliquées les directives du ministre de l'Intérieur" Gérard Collomb », déclare l'écrivain français au Journal du Dimanche. "Il préconise de la fermeté mais, sur le terrain, on est au-delà de la fermeté", précise-t-il. "On continue à infliger de mauvais traitements à des gens sans défense". "Fermer ou ouvrir les frontières reste une question, mais une fois que les gens sont en France, il est inacceptable de mal les traiter", ajoute-t-il. Le prix Nobel de littérature avait dénoncé, en janvier, dans une tribune publiée par l'hebdomadaire l'Obs "le tri" fait entre les migrants qui fuient leur pays pour des raisons politiques et ceux qui fuient la misère, y voyant "un déni d'humanité insupportable". Une politique migratoire également dénoncée par d'autres intellectuels français et des associations. Emmanuel Macron avait alors déclaré qu'il fallait "se garder des faux bons sentiments".

Culture arabe

Toutes les conditions sont réunies pour couronner la désignation de la ville d'Oujda comme capitale de la culture arabe (2018) par le lancement d'une Charte de l'action culturelle arabe, a affirmé le ministre de la Culture et de la Communication Mohamed Laâraj. "Le nombre des éminentes personnalités arabes qui se rendent à Oujda ainsi que les Semaines et événements culturels qui s'y tiennent constituent un atout pour prospecter des initiatives et mener des réflexions permettant de couronner son statut de capitale de la culture arabe par le lancement d'une Charte de la culture arabe et l'annonce de projets culturels communs", a dit M. Laâraj dans un entretien accordé à l'hebdomadaire égyptien "Akhbar Al-Adab".Durant toute l'année, des organisations culturelles et des personnalités de renom dans les domaines des lettres et de la culture se rendront à Oujda, "ce qui nous balisera la voie pour essayer de mettre au point une stratégie de la culture arabe et annoncer des projets culturels communs", a-t-il ajouté.

Libé
Lundi 2 Avril 2018

Lu 271 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif