Libération







Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Bouillon de culture




Poésie

La sixième édition de la Rencontre internationale de la poésie à Safi se poursuit jusqu’au 1er avril, à l'initiative de la Fondation "Al Kalima" pour la culture et l'art. Le voyage poétique se poursuivra, dans le cadre de cette rencontre, dans d'autres villes marocaines jusqu'au 7 avril, indique un communiqué des organisateurs, ajoutant que la cérémonie d'ouverture, qui rendra hommage au grand poète colombien Juan Manuel Roca, sera marquée par la participation de l'artiste et calligraphe Lahcen Elferssioui, dans un mélange entre poésie et calligraphie.
Au programme de cette manifestation, organisée avec le soutien du ministère de la Culture et de la Communication, des conseils municipal et provincial de Safi, de l'Office chérifien de phosphate (OCP) et du Conseil de la région Marrakech-Safi, une conférence sur le thème "Que signifie être poète aujourd'hui ?", se tiendra à la bibliothèque régionale de Safi, précise la même source.

Théâtre

Le rideau est tombé, mardi soir au complexe Al Houria à Fès, sur la 7ème édition du Festival national du théâtre. Lors de la soirée de clôture de cette manifestation, un vibrant hommage a été rendu à l’artiste Aziz Sabir en reconnaissance de sa contribution à l’enrichissement de la scène culturelle et artistique marocaine. A cette occasion, des intervenants ont mis l’accent sur le parcours professionnel de Aziz Sabir, rappelant les rôles qu’il a campés aussi bien sur les planches que sur le grand écran, en particulier sa participation remarquable dans le film ‘’Wachma’’.
‘’Le programme de cette édition, marquée par la présentation de pièces théâtrales, de rencontres et de sessions de formation, constitue une valeur ajoutée à cet événement culturel annuel’’, a indiqué à la MAP le directeur du festival, Hamid Redouani. Cette édition, initiée par l’Association ‘’atelier de Fès des arts du spectacle’’, a rendu également un hommage posthume à Abdenabi Messouab, connu pour ses rôles dans les œuvres théâtrales d’Ahmed Taib Laâlj et télévisuelles marocaines et arabes.

Jeudi 29 Mars 2018

Lu 284 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif