Libération




Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Bouillon de culture




Ed Sheeran

Le chanteur britannique Ed Sheeran est l'artiste qui a vendu le plus d'albums au monde en 2017, devant le rappeur canadien Drake et la chanteuse américaine Taylor Swift, a annoncé lundi la Fédération internationale de l'industrie phonographique (IFPI).
Sheeran, qui succède à Drake à la tête du classement annuel, a rencontré "un succès record avec son troisième album +Divide+ et les singles +Shape of you+, +Castle on the hill+, +Galway Girl+ et +Perfect+", a souligné l'IFPI. Sorti en mars 2017, Divide "a été certifié plusieurs fois platine dans 36 marchés" tandis que "Shape of you" a été "le titre le plus vendu dans le monde en 2017 et a été certifié plusieurs fois platine dans 32 marchés".
Drake, numéro un des ventes mondiales en 2016, occupe le second rang pour 2017 grâce à sa compilation "More life" qui a été l'album le plus écouté en 24 heures sur Apple Music et celui qui détient le record d'écoutes pour le premier jour de sortie sur Spotify, selon l'IFPI. Suit le sixième album de Taylor Swift, "Reputation", sorti en novembre 2017.

Studio Weinstein

Après d'infructueuses négociations de reprise, la Weinstein Company, le studio fondé par Harvey Weinstein et son frère Robert, a annoncé qu'elle allait se déclarer en faillite, criblée de dettes et attaquée en justice pour avoir couvert les abus sexuels du producteur déchu.
"Tout en reconnaissant que cette solution est extrêmement dommageable pour nos employés, nos créanciers et toutes les victimes éventuelles, le Conseil d'administration n'a pas d'autre choix que d'adopter la seule option viable pour maximiser la valeur restante de la compagnie: un processus de mise en faillite ordonné", a écrit le Conseil d'administration dans une lettre aux investisseurs emmenés par Maria Contreras-Sweet et Ron Burkle, avec lesquels ils négociaient la reprise du studio depuis plusieurs semaines.

Mercredi 28 Février 2018

Lu 279 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.