Libération







Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Bouillon de culture




Jury
Le réalisateur et artiste tunisien, Nacer Khemir, présidera le jury long métrage de la 24ème édition du Festival international du cinéma méditerranéen de Tétouan (FICMT), qui se tiendra du 24 au 31 mars prochain.
Le jury long métrage est composé également de la programmatrice américaine et conservatrice de films, Alissa Simon, du réalisateur marocain, Hassan Ben Jelloun, de la réalisatrice et journaliste française, Dominique Barouch, et de l’actrice espagnole, Ana Turpin, indique un communiqué de la Fondation du Festival.
Le réalisateur irakien, Kaïs Zoubaïdi, sera, quant à lui, le président du jury film documentaire, qui comprendra également la vice-présidente de l’Union des éditeurs marocains, Nadia Essalmi, le cinéaste français, Adam Pianko, et le cinéaste et chercheur espagnol, Juan-Carlos Padron.
Pour le jury critique, il sera présidé par l’écrivain marocain et critique de cinéma, Khalil Damoun, et composé de la journaliste marocaine, Sabah Ben Daoud, et de l’écrivain et journaliste marocain, Lahcen Laâbissi, précise la même source.

Festival
La 1ère édition du Festival Cultures maghrébines se tiendra, du 23 au 25 février à Tanger, sous le thème "Des andalousies et des patrimoines maghrébins".
Initiée par l'Association fils et filles de Ziryab de la musique andalouse et spirituelle, cette manifestation culturelle vise à promouvoir le rapprochement et la coopération culturelle entre les pays du Maghreb et à consacrer les valeurs de tolérance, de paix et de bon voisinage, en vue de contribuer à la concrétisation de l'unité maghrébine et à la dynamisation du paysage culturel dans la région.
Le Festival ambitionne également de promouvoir la rayonnement culturel et touristique de Tanger, mettre en avant les cultures des pays du Maghreb, créer un pont de communication entre les pays maghrébins, former des orchestres arabo-andalous communs pour exprimer l'unité maghrébine, et de préserver le patrimoine maghrébin à travers ses différents affluents, a déclaré à la MAP, le président de l'Association, Ben Allal Mohammed Awami, en marge d'une conférence de presse, tenue vendredi soir à Tanger, pour la présentation de l'événement.
Au programme du festival figurent l'organisation d'une conférence intellectuelle sous le thème "Le renforcement de la cohésion et la relation de beauté entre les générations maghrébines", une exposition collective d'artistes maghrébins, un défilé de mode, et de concerts musicaux qui seront animés par des orchestres venus de la Tunisie, la Libye, l'Algérie, la Mauritanie et du Maroc, a précisé M. Awami.
Il s'agit également de l'organisation d'un concours de poésie arabe sous le thème "L’unité maghrébine" et d'une exposition de manuscrits rares.

Libé
Lundi 19 Février 2018

Lu 332 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif