Libération




Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Bouillon de culture




Robert Redford
L'acteur américain Robert Redford a estimé que le mouvement #Metoo contre le harcèlement sexuel, né de l'affaire Weinstein, était à un "tournant" qui va changer la culture d'Hollywood en faveur de l'égalité femme-homme et contre la tolérance des comportements déplacés. "De mon point de vue, le changement est inévitable et il va arriver. Je suis assez optimiste", a affirmé la star de 81 ans lors d'une conférence de presse dans l'Utah pour le lancement du festival du cinéma indépendant Sundance, qu'il a fondé. "C'est en quelque sorte un tournant parce que cela bouleverse l'ordre des choses, donc les femmes vont avoir une place plus importante", a-t-il expliqué. De nombreuses célébrités de tous milieux, dont celui du cinéma, sont tombées en disgrâce ces dernières semaines dans la foulée de l'affaire Harvey Weinstein, qui a explosé en octobre dernier lorsque plusieurs femmes - plus de cent à ce jour - ont accusé le tout-puissant producteur de cinéma d'actes allant du harcèlement sexuel au viol.

Céline Dion
Céline Dion a encore annulé quatre concerts cette semaine. En représentation au Colosseum du Caesars Palace à Las Vegas, l'artiste québécoise a publié deux communiqués sur son compte Facebook pour expliquer à ses fans les raisons qui l'ont poussée à s'arrêter. En cause : l'artiste souffrirait d'un rhume et d'une irritation des cordes vocales. Mais selon le magazine Closer, l'interprète de : «J'irai où tu iras serait» en fait en burn-out, un d'état d'épuisement professionnel. Depuis le décès de son époux, il y a deux ans, Céline Dion a enchaîné les représentations dans différents pays. Très affaiblie, la maman de René-Charles aurait perdu beaucoup de poids et aurait une tension artérielle très basse. Son médecin lui a donc prescrit un repos absolu. L'artiste avait déjà dû annuler un concert en novembre pour de "douloureux spasmes dans le bas du dos".

Samedi 20 Janvier 2018

Lu 387 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 18 Septembre 2020 - 18:55 Le secteur du livre affaibli par la pandémie

Vendredi 18 Septembre 2020 - 16:57 Décès de Mohamed Talal