Libération




Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Bouillon de culture




Diane Kruger 
C'est le rôle le plus intense et le plus acclamé de sa carrière mais quand Diane Kruger a joué une femme qui perd dans un attentat son mari et son fils, elle-même vivait une tragédie personnelle. La star de cinéma et top-modèle allemande tournait "In the Fade", le thriller de son compatriote d'origine turque Fatih Akin, quand elle a appris que son beau-père était mort. Wolfgang Bieneck - le compagnon de longue date de sa mère, les parents de l'actrice ayant divorcé lorsqu'elle était adolescente - était une figure importante dans sa vie, et l'accompagnait souvent sur les tapis rouges. "J'avais l'impression de sombrer dans le chagrin et la peine. Que je n'en sortirais jamais", raconte à l'AFP la comédienne de 41 ans, connue pour ses rôles dans des grosses productions comme "Troie" ou "Inglourious Basterds". "In the Fade" a été filmé chronologiquement, lui permettant de puiser dans l'état d'esprit fluctuant de son personnage, et dans ses propres émotions, s'inspirant aussi de visites à des familles de victimes d'attentats. "Je n'ai jamais ressenti autant de tension, de sensations, j'avais l'impression que je ne pouvais pas m'en débarrasser la nuit, les week-ends", explique-t-elle.

Russell Simmons
    
La police de New York enquête sur des accusations de viol et d'agressions sexuelles visant le magnat américain du hip-hop Russell Simmons, mis en cause publiquement ces dernières semaines par plusieurs femmes, a indiqué jeudi un porte-parole à l'AFP. Le porte-parole a précisé que des détectives étudiaient actuellement des éléments qui avaient été portés à la connaissance de la police de New York, confirmant des informations du Los Angeles Times. Mercredi, le New York Times a publié le témoignage de trois femmes qui affirment toutes avoir été violées par ce poids lourd de l'industrie musicale, qui a contribué à offrir ses lettres de noblesse au hip-hop avec sa maison de disque Def Jam Recordings. Le producteur a nié ces accusations, tout comme il avait réfuté les premières allégations le visant.

Libé
Lundi 18 Décembre 2017

Lu 281 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 18 Septembre 2020 - 18:55 Le secteur du livre affaibli par la pandémie

Vendredi 18 Septembre 2020 - 16:57 Décès de Mohamed Talal